Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 04:53

Sans titre 1-copie-1

 

 

السؤال  : السلام عليكم يا فضيلة الشيخ.. حياكم الله  

 عندي سؤال كنت استحيي لأن أسألكم إياه لكنه شغل بالي

عندما أجامع أهلي اطلب منها أن تداعب بذرها (وتارةً تفعل ذلك وحدها) لكي تحس بلذةٍ أكثر و تنزل منيها

فسؤالي جزاكم الله خيراً هل عندما تفعل ذلك لابأس به أم أن حكمه كحكم العادة السرية ؟

 

الجواب  : وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

لا أعلم بذلك بأسا

 

 

الشيخ أبو الحسن علي الرملي حفظه الله

منقول من رسالة الكترونية بعثت للشيخ الرملي يوم 28 فبراير 2011

 

 

Question : Salam aleikoum votre éminence, Hayyakoum llah.
J'ai une question que je n'osais pas vous demander, mais à vrai dire cela me trotte l'esprit.
 

Lorsque j'ai des rapports intimes avec mon épouse, je lui demande de caresser son clitoris (parfois elle le fait d'elle même) et ce, afin qu'elle ressente plus de plaisir et qu'elle ait son orgasme.
Ma question qu'Allah vous récompense, est-ce qu'il n'y a pas de mal en cela ou est-ce que ça a le même jugement que la masturbation ?

 

Réponse : Wa aleikoum salam wa rahmatu llahi wa barakatuh

Je ne connais pas de mal à cela.

 

Shaykh Abou Al Hassan ´Ali Ar-Ramly (qu´Allah le preserve)

Question posé à Shaykh Ramly par email le 28/02/2011

Traduit et publié par Lecouple.enislam.over-blog.com

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 04:52

key_to_heart_necklace400.jpg

 

Question :

 

Les époux peuvent-ils utiliser des jouets érotiques (comme un faux pénis par exemple) ?

 

Réponse :

 

La femme n’a pas besoin de cela alors qu’elle a son mari...

 

Il n’est pas permis d’avoir un rapport sexuel en dehors de ce qui a été permis par la Législation.

 

S’il n’est permis à aucun des époux d’atteindre l’orgasme seul, comment ces choses pourraient-elles être permises ?

 

Le principe qui doit être appliqué est celui mentionné dans le verset suivant (traduction rapprochée) :

 

« Ceux qui préservent leur sexe, sauf avec leurs épouses ou ce que leur main possède, et en ce cas ils ne sont pas blâmables. Et ceux qui cherchent au-delà de cela sont les transgresseurs. ».

 

Cheikh WassiouLlah ibn Mohamed 'Abbas

 

 

(fatwa trouvée sur bakkah.net) - tiré de salafs.com

copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

  http://Lecouple.enislam.over-blog.com/


Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 20:14
tumblr_llthzeUVoc1qe4toio1_500.jpg
.
---- Il y a une divergence des savants sur ce sujet ----

 

1- On a demandé à shaikh 'Abdallah ibn Muni' :


Une soeur pose la question suivante :Je me suis mariée depuis 6 mois et mon mari me force à sucer (fellation) son sexe, cela est-il licite ou illicite ?

Réponse :

La louange est à Allah, il n'y a aucun doute que cette habitude du mari est abjecte et détestable, et va à l'encontre du bon comportement entre les époux. 

Cela peut amener le dégoût et la séparation, et l'épouse du prophète, 'Aisha, rapporte que le messager d'Allah (salallahu' alayhi wasalam) a dit :« n'a pas vu d'elle ceci (son sexe), et qu'elle n'a pas vu de lui ceci (son sexe) ».Quant au jugement sur cette pratique, le moins que l'on puisse dire est qu'elle est détestable. 

Sans titre 1-copie-5

2- On peut lire en commentaire de Cheikh Al-Outhemine dans cette fatwa dans fatawa muhima li nisa al-umma (p.153) :

Aucun hadith n'est authentique à ce sujet, au contraire les ahadiths authentiques qui montrent que le prophète (salallahu' alayhi wasalam) prenait son bain avec ses épouses et cohabitez avec elles prouvent que cela est permis (c'est-à-dire de voir le sexe, comme nous le verrons plus tard).

La règle de base est (qu'il est permis aux époux de jouir l'un de l'autre comme ils l'entendent, et donc) de jouir du sexe de l'homme, la seule chose crainte est le contact avec le madhi (liquide spermatique) qui est une impureté.

Il est rapporté du madhab hanbali la permission pour la femme d'embrasser le sexe de l'homme. (Rapporté dans Al-Insâf d'Al-Mardaway (8/33), c'est l'avis de Ibn 'Aqil et d'autres.)

Et on rapporte aussi l'avis de Asbagh du madhab Maliki, sur la permission pour l'homme d'embrasser le sexe de la femme. (Rapporté dans Tafsir Al-Qurtubi (12/23 ))

C'est une question sur laquelle les savants divergent, car il n'y a pas de texte clair sur ce sujet.

Sans titre 1-copie-5

3- Shaikh Salih Al-Luhaydan

 

  Il a été interrogé sur ce sujet et a répondu que cela était haram pour les raisons suivantes :


sortbook C'est une pratique animale qui ne convient pas à l'homme


sortbook Pendant les rapports les époux sécrètent un liquide (vaginale ou spermatique) qui est une impureté


sortbook C'est une pratique qui n'était pas connue des salafs


sortbook C'est quelque chose que les gens ont pris de l'occident, par l'intermédiaire de la télévision et des films pornographiques


sortbook Le shaikh n'a entendu aucun savant permettre cela, c'est pourquoi il termine en demandant aux gens de cesser jusqu'à ce qu'ils interrogent les savants sur cette question


Sans titre 1-copie-5

4- shaikh 'Ubayd Al-Jabiri


Il a répondu que cette pratique était interdite.

 

Tiré de salafs.com

Copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

5- shaikh Ali Ferkouss

 

La fellation et le cunnilingus en islam 


 

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 23:51

mmm.jpg

 

Ibn Taymiyya -qu'Allah Le Très Haut lui fasse miséricorde-a été questionné sur l'homme qui résiste un mois ou deux mois sans avoir de rapport intime avec son épouse.

 

Est-ce qu'il aura commis un péché et est-ce qu'on doit lui réclamer de le faire ?

 

Il répondit :

 

Il est un devoir pour l'homme d'avoir des rapports intimes, loyalement, avec son épouse !

 

Et ceci s'avère parmi les droits les plus garantis envers elle, pire que de la nourrir.

 

Les rapports intimes sont une obligation et il a été mentionné (par certains savants) que :

 

BUL059 ceci est obligé une fois tous les quatre mois


BUL059 et (d'autres) ont dit que ceci s'appliquera selon la capacité et les besoins comme lorsqu'il la nourrit avec la mesure de ses besoins (à la femme) et de sa capacité (à l'homme).

 

Et ce (dernier ) avis est le plus authentique parmi les deux avis et Allah est plus savant. 

 

(Réf:Livre/Madjmoù3 el Fatâwâ ,v/32 ,p/269 )


 

سئل ابن تيمية رحمه الله تعالى عن الرجل إذا صبر على زوجته الشهر والشهرين لا يطؤها فهل عليه إثم أم لا وهل يطالب الزوج بذلك ؟

فأجاب: يجب على الرجل أن يطأ زوجته بالمعروف وهو من أوكد حقها عليه أعظم من إطعامها والوطء الواجب قيل إنه واجب في كل أربعة أشهر مرة وقيل بقدر حاجتها وقدرته كما يطعمها بقدر حاجتها وقدرته وهذا أصح القولين والله أعلم مجموع الفتاوى 32/269ـ272

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Cheikh al Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah

 

Tiré de slf2.forumgratuit.tv
Copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 02:28

 

  shutterstock_93326353.jpg

 

Le questionneur dit : Je suis un jeune homme des Emirats et j'ai 32 ans. 

Mon souci est que j'ai beaucoup de désir sexuel et ma femme n'est pas en mesure

de répondre à mes besoins, car en une seule journée, je cherche à avoir des relations

plus de 5 fois avec elle et elle n'est pas en mesure de le faire,

car parfois, elle est malade ou fatigué. 

 

J'ai très peur pour moi-même et

je n'ai ni richesse, ni une autre maison pour épouser une autre femme. 

 

Aussi, je ne suis pas capable de briser le cœur de ma femme,

de sorte que certains des frères m'ont conseillé de jeûner, mais cela n'a pas été efficace. 

 

Alors, qu'est-ce que vous me conseillez et la situation est comme je l'ai dit, parce que je pense beaucoup à cette affaire, le jour et la nuit, même pendant a prière.

 

Réponse :

 

Je te conseille de beaucoup travailler professionellement qui t'occupera et te fatiguera. 

 

Et jeûne à côté de cela, parce que si tu effectue un travail physique pénible,

cela sera une source de santé pour toi d'une part et d'autre part une dévitalisation

(de ton désir naturel pour les rapports sexuels.)

 

Et ajoute le jeûne à cela, car il ne fait aucun doute que le jeûne a un effet

(sur les désirs sexuels) car le plus parfait parmi l'humanité,

Muhammad salallahou aleyhi wa sallam nous a guidé vers cela (le jeûne). 

 

Et si tu fais un effort physique, jeûne et réduit beaucoup ton alimentation qui augmente ton désir de rapports sexuels, ces efforts domineront et affaibliront ton fort appétit sexuel. 

 

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane

icone_audio.gif  Ecouter le Cheikh

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe


copié de twitter.com/Minhajsunna
tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:08

Sans-titre-8-copie-3.jpg

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 14837 )

 

Q2 : Est-il permis à l'homme de commercer avec sa femme

avant qu'elle ne prenne son bain rituel après la période des menstrues ?

 

R2 : Il n'est pas permis à l'homme de commercer avec sa femme avant qu'elle n'ait pris son bain rituel après la période des menstrues selon cette Parole d'Allah l'Exalté : et ne les approchez que quand elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d'Allah Cela signifie : quand elles auront pris leur bain rituel d'après l'exégèse d'Ibn 'Abbas. Allah le Très-Haut a dit : que quand elles sont pures. Cela veut dire, quand le mal, qui est les règles, aura cessé. Il a ensuite dit : Quand elles se sont purifiées, alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d'Allah Cela veut dire, quand elles auront pris leur bain rituel, commercez avec elles selon les préceptes d'Allah. Ainsi, Allah a mis deux conditions pour que le rapport avec la femme soit permis après les menstrues : celle de la fin des règles décrite par le fait d'être pure, et celle de la prise du bain rituel décrite par le fait de se purifier. Ensuite, Allah l'Exalté à loué ceux qui respectent Ses préceptes lorsqu'Il a dit :

car Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient". .


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient

sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 22:02

tumblr_l8zzelVhZW1qzv9uzo1_500.jpg

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 18646 )

 

Q2 : Quel est l'avis religieux relatif à celui qui a eu un rapport avec sa femme

sans savoir qu'elle était en période de menstrues qu'après le rapport ?

 

R2 : Quiconque a eu un rapport avec sa femme sans savoir qu'elle était en période des règles n'est pas pécheur, mais il doit faire une expiation d'un dinar ou d'un demi-dinar selon la règle générale tirée de la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Celui qui commerce avec sa femme pendant ses menstrues, doit faire l'aumône d’un dinar ou d’un demi-dinar. Rapporté par l'imam 'Ahmad et les auteurs des "Sunan" (Abou Dâwoud, An-Nasâ'î, At-Tirmidhî, et Ibn Mâdja) par une chaîne de transmission authentique (Isnâd Sahîh). La femme qui est en période de menstrues doit informer son mari de son état.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient

sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

 
Membre Membre Membre Vice-président Président
Bakr Abou Zayd Sâlih Al-Fouzân `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Al-`Azîz Al Ach-Chaykh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:34

Sans titre 3-copie-1

 

La question 3 de la Fatwa numéro 4503

 

Q : Est-il permis à l'homme de faire Al-Ghousl (bain rituel suivant une impureté rituelle majeure) suivant les rapports charnels ou autre, avec sa femme ?

 

 

R : Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète,

ainsi que sur sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :

 

il est permis à l'homme de faire le bain rituel avec son épouse dans le même récipient. L'origine de ce principe se trouve dans le hadith rapporté d'Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), qui a dit : Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) faisaitson bain rituel de l'eau qui restait de Maymouna Rapporté par Ahmad et Mouslim.

 

Egalement d'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), d'après Maymouna, il a été rapporté Que le Messager d'Allah, (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), faisait ses ablutions avec le reste de l'eau qu'elle avait précédemment utilisée pour ses ablutions majeures suite à une Djanâba(impureté majeure). Rapporté par Ahmad et Ibn Mâdja.

 

Egalement d'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) :L’une des femmes du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) s’était lavée avec une jatte d’eau et le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), vint utiliser le reste pour faire ses ablutions. Alors, elle lui dit : "J'étais en état de Djanâba (état d'impureté majeure)." Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), lui répondit : «Le Djanâba n'atteint pas l'eau.» Rapporté par Ahmad, Abou Dâwoud, An-Nasâ'î et At-Tirmidhî. Ce dernier a jugé ce hadith bon et authentique (hassan sahîh).

 

Par ailleurs, Abou Dâwoud et An-Nasâ'î ont rapporté le hadith d'un homme qui était compagnon du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): L'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a interdit à la femme de se laver avec le reste d’eau dans lequel s’est lavé un homme et réciproquement. Il a ordonné qu'ils se lavent ensemble de sorte que chacun d'eux puise l’eau dans le creux de sa main à tour de rôle. Al-Hâfiz a dit dans « Al-Fath »: Ce hadith a été rapporté par Abou Dâwoud, An-Nasâ'î et sa chaîne de transmission est jugée authentique.

 

Selon la variante rapportée par Al-Boukhârî et Mouslim, d'après Omm Salama (qu'Allah soit satisfait d'elle), celle-ci a dit: J'avais l'habitude de procéder au Ghousl (ablutions majeures ou lavage du corps tout entier suite à l'acte sexuel) avec le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans un seul récipient après que nous ayons eu un rapport. .

 

`A'îcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit : L'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), et moi faisions usage du même récipient. Nous y plongions nos mains, chacun à tour de rôle, pour faire les ablutions majeures, après le rapport charnel. Approuvé par Al-Boukhârî et Mouslim. Dans la version d'Al-Boukhârî ... du même récipient, et chacun de nous y puisait l’eau. . Tandis que dans celle de Mouslim ... du même récipient entre moi et lui, et il me devançait et y puisait l'eau jusqu'à ce que je lui dise: "Laisse-moi un peu, laisse moi un peu''. Et dans la version d' An-Nasâ'î ... du même récipient où l'on se devançait l'un l'autre, jusqu'à ce que chacun de nous dise à l'autre: "Laisse-m'en un peu, laisse m'en un peu". .

 

De ces hadiths, on déduit qu'Al-Ghousl du couple dans un même récipient est permis. De même qu'il n'y a aucun mal que l'un fasse son Ghousl ou ses ablutions en utilisant l'eau restant après les ablutions de l'autre. Mais, quand une autre eau est disponible, il est préférable de l'utiliser, pour combiner entre les hadiths.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur

notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

 

Copié de Alifta.net

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 02:42

lklk.jpg

 

La Fatwa numéro 1821 _ Q : La personne qui pose la question a eu une relation intime avec son épouse vingt jours après son accouchement. Cet homme dit qu'il avait entendu dire à la mosquée que la femme dont le sang des lochies s'est arrêté de couler avant la fin du terme de l'Iddâ (couches) doit se purifier et prier. Il demande s'il n'a pas commis de péché du fait de cette relation avec son épouse ?

 

R : Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule :  L'avis des savants le plus répandu à ce sujet fixe cette période à quarante jours et quarante nuits. Et ce, compte tenu de ce qui a été rapporté par Abou Dâwoud, et At-Tirmidhî d'après Omm Salama (qu'Allah soit satisfait d'elle) qui a dit : A l'époque de l'Envoyé d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), la femme qui accouchait avait l'habitude de rester durant 40 jours sans effectuer les actes d'adoration. . Il a été rapporté par Ad-Dâraqotnî d'après Omm Salama qu'elle Je demandai au Prophète, (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), combien de jours doit attendre sans accomplir les actes d'adoration celle qui vient d’accoucher ? : "Quarante jours à moins qu'elle ne soit en purification complète avant la fin de cette durée", répondit-il. Abou `Issa At-Tirmidhî a dit que les gens de science sont unanimes pour dire qu'ils ont recueilli de la part des compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et de leurs successeurs que la femme en couches (qui a ses lochies) doit attendre sans prier pendant une période de quarante jours sauf si elle voit qu'elle est pure. Dans cette situation, il lui revient de se purifier (Ghoussl) et de faire sa prière.

 

Il est interdit de s'accoupler avec son épouse qui n'est pas purifiée de ses lochies comme cela est interdit de le faire avec celle qui a ses menstrues. Si cela s'est produit, il lui convient de faire repentance et de demander pardon à Allah puis de verser un dinar ou sa moitié en aumône pour la rémission de son péché, comme l'ont consigné Ahmad et les gens des sunans avec une très bonne chaîne de narration d'après Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qui a rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit au sujet de celui qui a une relation intime avec son épouse qui est en période de menstrues : Il doit faire l’aumône d’un dinar ou d’un demi-dinar. L'équivalent d'un dinar est quatre septième du " Jounaïh " (livre) saoudienne. Ainsi par exemple, si la valeur de la livre saoudienne est de 70 riyals, il lui revient dans ce cas de verser une aumône de quarante ou vingt riyals. Mais si son accouplement s'est fait alors que son épouse s'est purifiée, même avant les quarante jours, il n'y a aucun mal à cela.


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur

notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 02:32

3017244059_1_3_nRCEyA3E.jpg

 

La question 2 de la Fatwa numéro 8891

 

Q : Quel est l'avis sur le liquide jaunâtre qu'une fille secrète, qu'elle soit vierge ou mariée, sans faire de rêve érotique ? Doit-elle faire ses ablutions majeures ou non ?

 

R : Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons. Après ce préambule : Si c'est un liquide pré-éjaculatoire (madhiyy), elle ne doit pas faire ses ablutions majeures. Mais, si c'est un liquide secrété suite à une jouissance ou pendant le sommeil, il s'impose alors de faire les ablutions majeures.


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les rapports intimes