Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:43

tumblr_lui6ifu8Sl1r41rd1o1_500.jpg

 

Question :

 

Si un homme a deux femmes, un problème ou un désaccord a eu lieu avec une de ses épouses,

lui est il permis de rester avec l'autre femme

au lieu de passer les nuits avec la femme avec qui le problème est survenu ?

 

Réponse :

 

Ce qui est connu est que l'équité entre les épouses est obligatoire. C'est pourquoi l'homme qui n'est pas équitable entre ses épouses viendra le Jour de la Résurrection avec son côté penché. Par conséquent, le temps qu'un homme passe dans le boycott de sa femme ne doit pas prendre de ses droits. 

 

Quant aux nuits c'est son droit ( à elle ). Et il est possible que le problème pour lequel il est loin d'elle n'est pas une question valable. 

 

Donc, s'il ne lui donne pas ses nuits, et le problème pour lequel il la boycott n'est pas une question valable, alors il l'a opprimé dans cette action. Ceci peut avoir lieu de l'une de ces deux façons.

 

Autrement dit, le problème pour lequel il la boycott n'est pas valide, ou il la boycott pendant un nombre de jours déterminés et il l'a opprimé dans cette démarche. Par conséquent, il est conseillé que l'individu utilise un autre moyen de conseiller son épouse, afin qu'il ne la boycott pas. De même, il ne lui est pas permis de rester à la maison d'une femme dans le but d'avertir l'autre femme.

 

copié de twitter.com/Minhajsunna

tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

Cheikh Abdoullah Al-Ghoudayane

 

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 23:22

istock_000011423634xsmall.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Une femme qui était mécréante s’est convertie à l’islam.

Elle a commis la fornication avant de se convertir.

 

Si elle se marie, a-t-elle le droit à sept jours comme la vierge lorsqu’elle se marie ou bien trois jours seulement comme celle qui a déjà été mariée ?

 

Réponse :

 

Elle n’est pas vierge donc elle a trois jours si un musulman se marie avec elle

 

Et c’est Allah qui accorde la réussite.

 

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Yamani Al-Wassabee


Tiré de forum.daralhadith-sh.com

Copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 15:55

Sans-titre-9.png

 

Ecoutez le Cheikh Abdallah Al Adani

 

Question : Je souhaite me marier mais mon épouse refuse

que je le fasse. Puis-je me marier en secret ?

 

Réponse : D’abord, conseille-la, fais des efforts dans cela et rappelle-lui qu’elle n’a pas le droit de t’empêcher de te marier alors que tu en as besoin. Et ceci est un conseil pour les femmes qui empêchent leurs maris de se marier en leur disant expressément ou non, d’une quelconque manière, alors que leurs maris en ont besoin. Elles doivent craindre Allah.

 

En effet, ceci peut causer préjudice à la femme tout comme à son mari. Ceci peut le faire tomber dans la fornication ou l’interdit. Ceci peut également être une cause pour déséquilibrer son foyer, car s’il n’a pas la possibilité de se marier cela peut le pousser à avoir un mauvais comportement avec sa famille et son épouse. Il la verra comme un obstacle entre lui et ce qu’il veut. Cela sera une cause de mauvaise entente entre eux. Elle en ignorera la cause alors que cela provient d’elle, car elle lui a interdit une chose qu’Allah lui a permis. Et cela ne l’empêche pas, en cas de besoin, de le rappeler à Allah, de lui dire d’être juste et de craindre Allah envers elle et ses enfants. Et l’affaire appartient à Allah, Il choisit pour Ses serviteurs ce qu’Il veut.

 

L’autre conseil est pour quiconque souhaite se remarier : il convient de ne le faire que s’il peut le faire convenablement. Et ce, afin de ne pas tomber dans l’erreur. Il est possible qu’un homme se remarie et que cela lui cause préjudice ainsi qu’à d’autres. Ce n’est pas une simple expérience manquée ou un essai sans en avoir les capacités.


 Notre Seigneur a mis pour cela des conditions

et les savants ont mentionné des règles.

 

Donc celui qui à la capacité de l’accomplir de manière convenable, qu’il le fasse. Et celui qui ne le peut pas, qu’il patiente. Et louange à Allah, il a ce qui lui suffit. Et si cela ne lui suffit pas, il accomplit les causes correctes, et le fait sans que cela ne cause de tord à quiconque. « Ne vous faites pas du tord à vous même et n’en faites pas aux autres. » Quant à cette question, comme nous l’avons mentionné, il doit essayer d’éclaircir cette affaire du mieux que possible et faire des efforts pour cela.

 

Quant au mariage en secret, je ne le conseille pas : Premièrement, car cela peut être en contradiction avec la législation. Comment peut-il y avoir un mariage sans être annoncé, alors qu’il y a consensus des savants quant au fait que la différence entre le mariage et la fornication est l’annonce du mariage ?

 

Malheureusement, il y a des gens dans d’autres pays que le notre, et nous craignons que notre pays soit éprouvé par cela également, une chose qui est devenue très répandue, il l’appelle : le mariage privé. Surtout qu’ils prennent une parole, qui est une erreur, très loin de la vérité, qui dit que la femme peut se marier elle-même comme cela est l’avis de certains hanafites. Et ceci est une erreur. Les textes du Livre et de la Sunna prouvent que la femme ne peut pas se marier elle-même, c’est plutôt son tuteur qui doit la marier. Allah a dit : « Et n’épousez pas les femmes associatrices tant qu’elles n’auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu’une associatrice, même si elle vous enchante. » Et regardez ce qu’Il a dit ensuite en ce qui concerne les femmes  : « Et ne donnez pas d’épouses aux associateurs tant qu’ils n’auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu’un associateur même s’il vous enchante. »  Il a dit au sujet de la femme croyante « Et ne donnez pas d’épouses »  Et au sujet de l’homme, Il a dit :  « Et n’épousez pas »

 

Cela prouve que l’homme peut se marier lui-même. Quant à la femme, elle ne peut pas se marier elle-même, c’est son tuteur qui se charge de cela. Et ceci est clair dans la parole du Prophète salla lahu aleihi wassalam : « Il n’y a pas de mariage sans tuteur. » Et pire que cela encore, malheureusement, le jeu qui est pratiqué par certaines personnes en occident. Un mariage qui ressemble au mariage de jouissance des chiites, c’est une sorte de fornication. Ceci est interdit, ce n’est pas permis. Il faut donc faire attention à cela.

 

Mais, comme nous l’avons mentionné, si tu crains pour ta personne, marie toi et l’agrément de la première épouse n’est pas une condition de validité du mariage. Cependant, saches que dans cette affaire tu dois être réaliste. « Ne vous faites pas du tord à vous même et n’en faites pas aux autres. » Et c’est à Allah que l’on demande l’aide.

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

iMage : © Lecouple.enislam

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 01:15

coeur-16.jpg

 

Ecoutez le Cheikh

 

Question : Est-il permis à la femme lors de son acte de mariage d’exiger

comme condition que son mari n’épouse pas d’autre femme ?


Réponse : Il est préférable qu’elle n’exige pas cette condition. Car autre qu’elle a également besoin de ce dont elle a eu besoin. Allah a permis aux époux qui en ont les capacités d’épouser jusqu’à quatre femmes. Il est donc mieux pour elle qu’elle n’exige pas cette condition. Et par la grâce d’Allah ceci arrive très rarement.

 

Mais si cela est indispensable, car elle sait qu’elle ne supportera pas d’avoir une coépouse, et qu’elle a exigé cette condition, alors sa condition est valide. Et si un jour son mari épouse une autre femme, il lui est permis de demander l’annulation du mariage. Mais il n’est pas interdit au mari d’épouser une autre femme s’il en a besoin.

 

Fin de la réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:15

Sans-titre-2-copie-4.png

 

La première question de la Fatwa numéro ( 11834 )

 

Q1: J'ai deux familles qui habitent à 15 Km l'une de l'autre. J'ai l'intention de donner une bête de sacrifice; devrais-je immoler une offrande pour chaque famille ou pourrais-je égorger une seule bête pour les deux? Sachant qu'auparavant, j'ai égorgé une offrande chez l'une des deux familles et amené l'autre pour assister à l'immolation.


2 - Peut-on casser les os des offrandes après leur immolation?

3- Peut-on casser les cornes des offrandes après l'immolation?

 

R: Il vous suffit d'immoler une seule offrande pour les deux familles tant que vous êtes leur responsable. Mais, il est meilleur d'égorger une bête pour chaque famille.

 

Il n'y a aucun mal si vous cassiez les os et les cornes des offrandes.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur

notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Vice-président du Comité Président
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 22:37

lavage-mortuaire-1---Copie.jpg

 

La polygamie, la vraie: Le scrupule de Mu’adh ibn Jabâl (qu'Allah soit satisfait de lui)  

 

« Il avait deux épouses.


Quand il se trouvait dans la maison de l’une, il ne buvait pas de l’eau chez l’autre.

 

En d’autres mots, lorsque c’était le tour de l’une,

 

il lui accordait entièrement son jour et sa nuit.

 

S’il lui arrivait de passer par la maison de la co-épouse,

 

il ne buvait pas chez elle même s’il avait soif.

 

Il attendait d’être chez la première afin de ne pas diminuer sa part.

 

A leur mort, il tira au sort pour savoir laquelles des deux

 

il devait mettre en premier dans la tombe.

 

Cela signifie que les deux décédèrent le même jour de la peste.

 

Il tira au sort au moment de l’ensevelissement, afin qu’Allah ne lui demande pas

 

pourquoi il avait mis l’une avant l’autre dans la tombe ».

 

« Histoires des Compagnons et des Pieux Prédécesseurs » – Ibn al-Jawzi


copié de da3wasalafiya.wordpress.com

Tirée de 3ilm.char3i.over-blog.com

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih

 

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 18:02


Sans-titre-1-copie-1.pngQuestion :

Impartialité entre deux épouses est-elle aussi conditionnée dans le voyage ? Qu'Allah vous rétribue !

Réponse :

Il est indispensable d'être équitable entre elles dans les voyages que ce soit par consentement ou par vote.

Quand le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) entreprenait un voyage il faisait le vote entre ses épouses et voyageait avec celle qui le sort lui a été favorable.

Suivre l'exemple du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) est obligatoire suivant la parole d'Allah (Exalté Soit-Il) :{En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle (à suivre)}


En fait, voyager avec l'une de ses deux épouses ou ses (trois ou quatre) épouses sans consentement ni vote est une injustice contre celle ou celles qui est (sont) laissées, or Allah Gloire et Pureté à Lui a interdit l'injustice à ses serviteurs et a ordonné la justice.

Les Fatwas d'Ibn Bâz

Vingt-et-unième volume > Suite : Le livre du mariage. > Chapitre : La cohabitation conjugale avec les femmes > Etre équitable envers ses épouses exige-t-il que l'on soit pour ce qui est de l'accompagnement au cours des voyages ?

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 22:47

Sans-titre-16.png

 

La question 3 de la Fatwa numéro ( 1818 )

Q3: Selon la loi islamique, un homme a-t-il le droit de se marier avec quatre femmes, de donner à la première épouse une somme d'argent d'un quart du sixième, à la deuxième la moitié du sixième et à la troisième un et demi du sixième et à la quatrième un sixième et cela pour acheter ce dont elles ont besoin?

 

R3: Il est permis à l'homme de se marier avec quatre femmes suivant la généralité de Sa parole (Exalté soit-Il) : Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, Sourate An-Nisâ' verset 3, et cela est confirmé dans la Sunna et toute la Oumma (communauté islamique) est unanime à ce propos.

 

Quant à la somme qu'il verse à chacune d'elles pour acheter de ce dont elle a besoin, cela ne se fait pas de la façon qui a été citée par celui qui a posé la question: il doit donner à chacune d'elles une quantité suffisante pour elle d'une manière convenable, selon la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Vous leur devez, par contre, de les nourrir et de les vêtir de manière convenable.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

( Numéro de la partie: 21, Numéro de la page: 158) 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

http://Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 12:12

unnamed--e24cde3f4f-975x550.jpg

 

Q: Le contenu de la question est : Quel est l'avis religieux argumenté relatif à un homme qui est lié par le mariage, avec plus de quatre femmes ? Et ce, compte tenu du besoin pressant de connaître ces règles dans notre milieu.

 

R: Il est permis à un homme d'épouser jusqu'à quatre femmes s'il estime qu'il est capable d'être équité envers ses épouses et sûr de ne pas être injuste (vers l'une d'entre elle). Cependant, il lui est illicite de réunir sous son autorité plus de quatre femmes et la preuve de cela se trouve dans: le Livre (le Coran), la Sunna et le consensus. Quant au Livre: La preuve se trouve dans le verset suivant: Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins,... Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Il (Le Très-Haut) a permis à celui qui souhaite se marier avec plus d'une femme, d'en épouser deux, trois ou quatre selon son désir, au cas où il ne craint pas d'être injuste vers l'une d'elles. En revanche, Il (Exalté soit-Il) ne lui a pas permis d'épouser plus de quatre femmes. A la base, la règles régissant les rapports sexuels avec les femmes, c'est l'interdiction. Ces relations ne sont pas permises que dans les limites qu'Allah a déterminées et a permis de franchir, et Il n'a pas permis de réunir plus de quatre femmes. Par conséquent,tout ce qui dépasse cette limite reste concerné par le principe de base qui est l'interdiction. Pour ce qui est de la Sunna: Cela est indiqué dans ce qui a été consigné par Abou Dâwoud et Ibn Mâdja d'après Qays ibn Al-Hârith qui a dit: Quand il embrassa l’Islam, elles firent de même. Alors le prophète (Salla Allah `Alaihi Wa) lui a demandé de choisir quatre parmi elles. Puis ce qui a été rapporté par 'Ahmad, At-Tirmidhî et Ibn Mâdja d'après `Abd-Allah ibn `Omar qui a dit: Ghaylân Athaqafî avait dix épouses. Quand il embrassa l’Islam, elles firent de même. Alors le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui a demandé de choisir quatre parmi elles. Ce hadith a été également consigné par Ibn Hibbân ainsi qu'Al-Hâkim qui l'ont authentifié. Les compagnons du Prophète, les quatre Imams et le reste des gens de la Sunna et du consensus ont été tous unanimes, par leurs propos et leurs actes, sur le fait qu'il n'est pas permis à un homme de réunir sous son autorité (maritale) plus de quatre femmes sauf pour le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Par conséquent, celui qui dédaigne cela et réunit plus de quatre coépouses, aura certes contredit le Livre d'Allah et la Sunna de Son Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam). Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro ( 1294 )


 
( Numéro de la partie: 18, Numéro de la page : 257)
 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Manî` `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

http://Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 03:05

2835193235_faa5abc7d7---Copie.jpg

 

Cheikh Mohamed Ali Ferkous ( Qu'allah le préserve ) 

 

La question : Est-il permis d'épouser une deuxième femme sans que la première soit au courant; de manière qu'elles habitent loin l'une de l'autre ?

 

La réponse : Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Ceci dit : Allah a permis à l'homme d'épouser plus d'une femme, de façon qu'il peut avoir quatre femmes en tout. Allah a dit : 

 

فَانكِحُواْ مَا طَابَ لَكُم مِّنَ النِّسَاء مَثْنَى وَثُلاَثَ وَرُبَاعَ فَإِنْ خِفْتُمْ أَلاَّ تَعْدِلُواْ فَوَاحِدَةً أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ ذَلِكَ أَدْنَى أَلاَّ تَعُولُواْ﴾ [النساء: 3]

 

  Traduction du sens du verset : ﴾Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de ne pas être justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille) ﴿ [En-Nissâ' (Les Femmes) : 3]. 

 

Donc, Allah a exigé d'être équitable et de ne pas faire des dépenses ou autre chose pour la deuxième femme au détriment de la première. En plus, la bonne cohabitation des époux nécessite que la confiance soit mutuelle entre les deux, et que chacun veille à garder les biens et l'honneur de l'autre et tout ce qui lui appartient. 

 

Sur ce, il est préférable que l'homme informe sa femme de ce qu'il a l'intention de faire, qu'elle soit d'accord ou non. Néanmoins, le fait de la mettre au courant n'est pas une condition pour la validité du mariage; mais il vaut mieux qu'elle en soit au courant que de se marier à son insu.

 

En tous cas, s'il se marie avec une deuxième femme, son mariage est valable et autorisé, et toutes ses conséquences se produiront. 

 

Le savoir parfait appartient à Allah , et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. 

 

Alger, le 23 Safar 1426 H, Correspondant au 23 mars 2006 G.  

 

Source : http://www.ferkous.com 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie