Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:58

quran-wedding-prayers.jpg

 

Question :

 

FATWA N° 1 : Quels sont les droits légaux du mari pendant la période séparant la conclusion du contrat de mariage et la consommation du mariage. La femme devrait-elle demander son autorisation en toute chose tel que le voyage, le jeûne, la sortie et autre?

 

Réponse du Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') :

 

La femme doit préserver son honneur et garder toujours sa chasteté quand elle est sous la tutelle de sa famille après la conclusion du mariage et avant que le mari ne consomme le mariage.

 

Elle ne doit voyager qu'avec leur permission et en compagnie d'un Mahram (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit).

 

De même elle ne doit sortir de la maison qu'avec leur autorisation.

 

Cependant, elle n'est pas tenue de demander la permission de son mari durant cette période.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 10818 )

copié de alifta.net


gggg


FATWA N° 2 :

 

 

Question :

 

Concernant la femme dont le contrat du mariage a été conclu mais sans qu'elle ait consommée le mariage, est-il du droit au mari de lui dire : " Fais ça ou ne fais pas ceci !" alors qu'elle est toujours dans la maison de ses parents , ou bien il n'a de droit sur elle que seulement sur certains points ? 

 

Réponse de Cheikh Ben Baz :

 

Tant qu'elle est chez ses parents il n'a aucun droit sur elle, jusqu’à qu'elle se rende chez lui et vive dans sa maison ! Tant qu'elle est chez ses parents elle dépendra de sa famille et c'est eux qui doivent la prendre en charge, et lui, par contre, n'a pas de droit sur elle si la situation est telle, jusqu’à qu'elle se rende chez lui.

 

Elle est certes considérée son épouse donc elle n'a pas le droit de se remarier (avec un autre) car le mariage entre eux est avéré et il est véritablement son mari et dès qu'il lui sera possible de consommer elle devra être emmener à accomplir la consommation. Et elle doit craindre Allah, prendre garde et s’éloigner de tout ce qu'Allah a interdit !

 

Mais il n'a pas de droits du fait qu'elle doit prendre sa permission pour sortir ou même de lui empêcher de sortir du moment qu'elle loge chez ses parents.

 

Ceci revient à ses parents tant qu'elle ne s'est pas rendu chez lui . Qu'Allah vous récompense .

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz

 

Copié de France-salafi.com
Tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 23:42

Sans-titre-6-copie-3.jpg  

 

 

Question :  Si un homme qui n'a pas été circoncis à la naissance et se converti à l'islaam à l'âge adulte, lui est-il obligatoire de se faire circoncire après sa conversion ?


Réponse : La circoncision est obligatoire pour l'homme, sauf si cela lui cause un mal quelconque, comme par exemple le fait qu'il soit très âgés et que le docteur pense qu'une circoncision à son âge pourrait lui causer du mal, dans ce cas elle (la circoncision) ne lui est pas obligatoire ( il n'a pas à la faire).

Mais si une personne sait que cela ne lui nuira pas et qu'elle est capable de le faire alors celà lui devient obligatoire, car notre prophète nous a ordonnés de nous faire circoncire et il a dit que la fitrah (la prédisposition natureelle de l'homme) est composés de 5 choses et il cita en premier lieu la circoncision.

Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d'après Abû Houreira que le prophète a dit : "Abraham s'est circoncis à 80 ans à l'aide de l'herminette".

La circoncision fait partie des choses par lesqueles Allah a éprouvé Abraham son bien-aimé et qu'il a accomplies. Ce qui lui valut d'être désigné comme guide pour les humains. Cette pratique se perpétua chez les autres envoyés après lui ainsi que leurs disciples jusqu'au Messie Issa (Jésus) qui s'est circoncis. Ce que les chétiens confirment d'ailleurs.

Elle fait partie des pratiques inhérentes à la nature humaine. Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d'après Abû Houreira que le Prophète a dit : "Cinq pratiques sont inhérentes à la nature humaine : la circoncision, l'épilation du pubis, la taille des moustaches, la coupe des ongles et l'épilation des aisselles". Le hadith place la circoncision en tête des pratiques qui font partie de la nature originelle. Ces pratiques font partie de la nature originelle car celle-ci est le culte exclusif, la religion d'Abraham. Ces pratiques furent recommandées à Abraham et font partie des commandements par lesquels son Seigneur l'a éprouvé. Les pratiques inhérentes à la nature humaine participent toutes à la pureté, la propreté et l'extirpation des déchets répugnants des humains avec lesquels le Démon fait bon ménage.

La circoncision est-t-elle obligatoire ou recommandée ?

Les doctes ont divergé à ce sujet : Pour As-Sha'bî, Rabî'a, Al-Awza'i, Yahya ibn Saïd Al Ansari, Malik, As-Shafii et Ahmad, cette pratique est obligatoire. Malik est d'ailleurs allé plus loin en réfutant l'imamat et le témoignage de celui qui n'est pas circoncis.

Quant à Hassan Al Basri et Abû Hanifa, cette pratique est plutôt sunna et non obligatoire.

Ibn Abû Moussa, un des disciples de Ahmad, pense qu'elle est une "sunna Mouakkada" vivement recommandée.

Il est rapporté dans une version d'Ahmad que ce n'est pas obligatoire pour les femmes.

Tirés du livre de Ibn Qayyim Al Jaouziya
Chapitre 9: La circonsicion du nouveau-né et ses régles.
.
copié de alminhadj.fr
Tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

56821520

 

La question 8 de la Fatwa numéro 5512

Q : Celui qui se convertit à l'Islam à l'âge adulte - après la quarantaine - et a de la peine à se faire circoncire sera-t-il dispensé de cet acte de la Sunna ?

 

R : Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons... Après ce préambule :


S'il a de la peine à se faire circoncire après qu'il s'est converti en âge adulte, il en est dispensé. On ne doit pas lui imposer cela de peur que cela le décourage à se convertir à l'Islam.


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre

Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
Membre Membre Vice-président Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

copié de Alifta.net

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 07:44

unnamed--ee63bba929-975x550.jpg

 

La question 3 de la Fatwa numéro ( 20010 )

 

Q3: Si les frères de la femme ou de l'homme, ou leurs enfants assistent à la conclusion de l'acte de mariage et que le tuteur est le père de la femme ou un de ses frères, est-ce que le témoignage des frères ou des enfants en faveur de l'époux ou de l'épouse est accepté?

 

R3: Le témoignage d'un frère en faveur de son frère est accepté. En revanche, le témoignage du fils en faveur de son père et celui du père en faveur de son fils, ne sont pas acceptés. Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
 
Membre Membre Vice-président Président
Bakr Abou Zayd Sâlih Al-Fouzân `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Al-`Azîz Al Ach-Chaykh `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

http://Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 20:27

Sans-titre-3.jpg
 
Question : Le contrat de mariage effectué par téléphone est-il valide ?
 
Réponse : S’il n’est possible d’effectuer le contrat que de cette manière, alors cela est permis

à condition queles deux parties se soient mises d’accord et qu’il ne risque pas d’y avoir de troubles

tels que des changements de voix ou l’absence de contrôle des deux parties

concernées par le mariage ou autres...
 
Mais si les piliers ainsi que les conditions et les obligations du mariage sont bien respectés

alors le mariage est valide incha Allah. Et je connais de nombreuses personnes de science

qui ont effectué plusieurs contrats de mariage par téléphone.
 
Mais cela se fait en cas de besoin et qu’il n’est pas possible de faire autrement

comme lorsque le tuteur est en voyage ou autre.
 
Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani
Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 02:25

passport.jpg

 

Fatwa du Sheikh 'Abdul-'Aziz Ibn 'Abdoullah Ar-Raajihi

 

2003/9/3 / 1424/7/7

 

 

Question: Voici une question que je vous envoi des États-Unis et je souhaiterai avoir votre réponse sur ce sujet. Un homme est marié avec une femme américaine mécréante dans le but unique d'avoir la nationalité, il ne la verra jamais. Cela en échange d'argent. Est-ce permis?

 

 

Réponse : 

 

Louange à Allah, Seigneur des mondes et paix et salut sur notre prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons, et sur ceux qui l'ont suivi dans le bien jusqu'au jour de la Rétribution.

 

En suite : Le mariage en question est nul, invalide (Batil). Car c'est un mariage qui n'est pas réel, c'est donc un mariage Batil!

 

De plus, il n'est pas permis pour un musulman de prendre la nationalité d'un pays de Koufr.  Donc si cet homme a fait ce faux mariage avec cette femme dans le but d'avoir cette nationalité, la chose est encore plus grave et plus sérieuse!  

 

On dit donc que ce mariage est Batil et qu'il n'est pas permis de prendre la nationalité mécréante et il n'est pas permis de recevoir de l'argent en échange de cela. 

 

Qu'Allah nous donne à tous As-Salamah et al-'Aafiyah!  

 

Sheikh 'Abdul-'Aziz Ibn 'Abdoullah Ar-Raajihi

 

Traduit par Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti.
http://shrajhi.com/?Cat=1&Fatawa=618 

Source : https://www.box.net/shared/sg0md3l5iy

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 20:27

01111.jpg

 


أما الزواج: لا، الزواج ما يصلح، ما في زواج على الإنترنت؛ الزواج لابد من حضور الولى والزوج وشاهدين ولابد من موافقة الزوجة ولابد من دفع المهر، ما في زواج في الإنترنت، الزواج لابد من الحضور، الشخص يكون أمامه، الولى أمامه والزوج أمامه والشهود، ولابد من حضور زوجها.

 

(Traduction ) :  ......

 Et concernant le mariage :

Non ! Le mariage n'est pas bon ! Il n'y a pas de mariage par l'internet .

Il est indispensable , pour le mariage , qu'il y est la présence du tuteur , du prétendant et des deux témoins et aussi il faut à tout pris qu'il y est l'accord de la femme et de remettre la dote .


Il n'y a pas de mariage par internet ! Le mariage doit être (appliquer ) avec leur présence . La personne (prétendant ) doit être devant lui , le tuteur doit être devant lui et le prétendant et les témoins aussi . Il faut à tout pris que le prétendant soit présent ....

 

clipart_fleches_0198.pngLien vers l'original en arabe

 

copié de france-salafi.fr

tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

 Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî

 

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 01:43

4645242321_7a8920fddc.jpg

 

Cheikh Mohamed Ali Ferkous ( Qu' Allah le préserve )

 

La question : Est-il permis de demander l’aide d’une association caritative afin de réaliser un projet de mariage collectif ?


La réponse : Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Ceci dit :

 

En principe, le musulman ne doit demander l’aide mondaine ou matérielle qu’auprès d’Allah عزّ وجلّ par amour pour Lui et en guise de confiance totale en Lui, en vue de réaliser ce qu’Allah dit dans le verset suivant : إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ﴾ [الفاتحة: 5]. Le sens du verset : ﴾C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours﴿ [Al-Fâtiha (Prologue) : 5].

 

Ainsi que le verset : فَإِذَا فَرَغْتَ فَانْصَبْ، وَإِلَى رَبِّكَ فَارْغَبْ﴾ [الشرح: 7-8] Le sens du verset : ﴾Quand tu te libères, donc, lève-toi, et à ton Seigneur aspire﴿ [Ach-Charh (L’Ouverture) : 7-8].


C’est-à-dire aspire à Allah et non point à un autre que Lui, conformément à ce qu’a dit le Prophète صلّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم à Ibn `Abbâs رضي الله عنهما: « Quand tu demandes quelque chose, demande-le à Allah ; et quand tu demandes une assistance, demande-la à Allah… » ([1]), car Allah عزّ وجلّ est le Meilleur Garant de consacrer à l’homme celui qui l’aiderait dans son mariage s’il a la volonté de rester chaste et de se protéger des relations illicites. Certes, Allah عزّ وجلّ a promis à ceux, parmi Ses serviteurs, qui veulent garder leur chasteté, en disant : وَلْيَسْتَعْفِفِ الَّذِينَ لَا يَجِدُونَ نِكَاحًا حَتَّى يُغْنِيَهُمُ اللَّهُ مِنْ فَضْلِه﴾[النور: 33]. Le sens du verset : ﴾Et que ceux qui n'ont pas de quoi se marier, cherchent à rester chastes jusqu'à ce qu'Allah les enrichisse par Sa grâce﴿ [An-Noûr (La Lumière) : 33].

 

Le Prophète صلّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم dit aussi : « Allah se fait un devoir d'aider trois personnes : celui qui combat dans le sentier d'Allah, l'esclave qui conclut un contrat d’affranchissement et veut s’en acquitter et celui qui se marie en vue de rester chaste » ([2]).

 

Du reste, demander l’aide d’autrui n’est permis qu’en cas de nécessité; mieux vaut ne pas le faire, et ce, en guise de confiance en Allah, vu les mauvaises conséquences qui résultent du fait de demander [l’assistance] des créatures.

 

Parmi ces mauvaises conséquences : il y a le mal de dépendre d’autres qu’Allah عزّ وجلّ, qui est une sorte de polythéisme ; le mal de nuire aux gens dont on demande l’assistance, qui est une sorte d’injustice envers les créatures ; et le mal de s’humilier devant autre qu’Allah عزّ وجلّ, qui est une injustice envers soi-même ([3]). Cependant, si la demande [de l’assistance des créatures] est permise en cas de nécessité, celle-ci devra être déterminée à juste proportion.

 

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 7 Radjeb 1430 H, Correspondant au 30 juin 2009 G.

 

[1] Rapporté par Ahmad (hadith 2763), par At-Tirmidhi, chapitre de « La description du Jour Dernier, l’adoucissement des cœurs et la piété » (hadith 2516) et par Al-Hâkim (hadith 6303) par l’intermédiaire d’Ibn `Abbâs رضي الله عنهما. Ce hadith est jugé authentique par Ahmad Châkir dans sa Recension de Mousnad Ahmad et par Al-Albâni dans Sahîh Al-Djâmi` (hadith 7957).

 

[2] Rapporté par At-Tirmidhi, chapitre du « Djihad », concernant ce qui est rapporté à propos du combattant [dans le sentier d’Allah], de celui qui veut se marier, de l’esclave qui conclut un contrat d’affranchissement, et de l’assistance qu’Allah عزّ وجلّ réserve à ceux-là (hadith 1655), par An-Nassâ’i, chapitre du « Mariage », concernant l’assistance qu’Allah عزّ وجلّ réserve à celui qui veut se marier en vue de rester chaste (hadith 3218), par Ibn Mâdjah, chapitre de «

 

L’affranchissement », concernant l'esclave qui conclut un contrat d’affranchissement (hadith 2518), par Ibn Hibbâne dans son Sahîh (hadith 4030), par Al-Hâkim dans Al-Moustadrak (hadith 2678), par Ahmad (hadith 7416) et par Al-Bayhaqi (hadith 2678) par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه.

 

Ce hadith est jugé Hassane (bon) par Al-Baghawi dans Charh As-Sounna (5/6) et par Al-Albâni dans Ghâyat Al-Marâm (hadith 210) et dans Sahîh Al-Djâmi` (hadith 3050). En outre, Ahmad Châkir l’a jugé authentique dans sa Recension de Mousnad Ahmad (13/149).

 

[3] Voir : Madjmoû` Al-Fatâwa d’Ibn Taymia (1/190).

 

Je dis : cela ne comprend pas la demande [de réponses] à des questions d’ordre religieux, qui peut atteindre le degré de l’obligation individuelle ; ainsi que [la demande] des droits individuels, littéraires et moraux qui appartiennent à l’homme par preuve religieuse ; car dans le cas de tels droits, il est permis à la personne de les demander et les revendiquer auprès de ceux qui les détiennent.

 

Source : http://www.ferkous.com

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:10

love-heart-clothes-pin-hearts-adorable-cute-ff8210238d59ca1.jpg

 

La question : Suite à votre fatwa intitulée « Le jugement concernant le fait de gagner de l’argent en jouant du Douf [1] dans les fêtes de mariage », est-il permis de célébrer un mariage sans l’utilisation de cet instrument ?


La réponse : Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ   a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. Cecidit :


Il est permis de célébrer un mariage sans l’avoir annoncé à condition que les témoins soient présents et que les autres conditions soient remplies, car le nombre exigé est de deux témoins justes pour que le mariage soit valide. Le Prophète صلى الله عليه و سلم    dit : « Il n’y a pas de mariage [valable] qu’en présence du tuteur et de deux témoins justes »[2].


En plus, la présence des témoins manifeste une distinction entre le mariage et la fornication. Pour cela il est impératif d’officialiser le témoignage dans les contrats de mariage et de l’enregistrer dans le registre de l’état civil afin de préserver les droits de la femme, d’affirmer les rapports intimes entre les deux époux en cas de  reniement et d’éviter à l’enfant de perdre son lignage.

 

Pour ce qui est de la proclamation du mariage, Il est préférable de le faire selon l’avis de la majorité des ulémas contrairement à Mâlik et Ibn Taymia رحمهم الله [3]. Aussi, cette proclamation devient-elle vivement recommandée dans le cas où les témoins attestent le mariage mais ne le déclarent pas aux gens.


La preuve qui confirme la recommandation –dans un tel cas- est le hadith dans lequel le Prophète  صلى الله عليه و سلم  dit : « Annoncer le mariage »[4]. Cette proclamation peut se faire par n’importe quel moyen pouvant ôter du mariage le secret qui l’enveloppe afin qu’il soit distingué de la fornication. Néanmoins, il est souhaitable de proclamer le mariage en utilisant le Douf car grâce à cet instrument  la proclamation sera plus parfaite. Plusieurs hadiths sont, en effet, rapportés par rapport à ce sujet ; le Prophète  صلى الله عليه و سلم dit : « Ce qui distingue l’illicite du licite est l’usage du Douf et le son [des voix] dans les fêtes de mariage »[5].


Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, 22 Safar 1432h

Correspondant au 26 Janvier 2011



[1] Genre de tambourin. Note du traducteur. 

[2] Rapporté par Ibn Hibbâne, chapitre du « Tuteur » (hadith 4075) et par Al-Bayhaqi dans As-Sounane Al-Koubrâ (7/125) par l’intermédiaire de `Â’icha رضي الله عنها. Ce hadith est jugé authentique par Al-Albâni dans Al-Irwâ’ (6/243).

[3] Voir : Al-Moughni d’Ibn Qoudâma (6/450), `Âridat Al-Ahwadhi d’Ibn Al-`Arabi (5/18-19), Madjmoû` Al-Fatâwa d’Ibn Taymia(7/239, 32/35, 127-129).

[4] Rapporté par Ahmad dans Al-Mousnad (4/5), par Ibn Hibbâne dans son Sahîh (9/375) et par Al-Bazzâr dans Al-Mousnad (6/170) par l’intermédiaire de `Abd Allah Ibn Az-Zoubayr رضي الله عنهما. Al-Haythami a dit dans Madjma` Az-Zawâ’id (4/531) : « Les hommes constituant la chaîne de transmission rapportée par Ahmad sont dignes de confiance ». Ce hadith est jugé Hassane (bon) par Al-Albâni dans Sahîh Al-Djâmi` (hadith 1072).

[5] Rapporté par At-Tirmidhi, chapitre du « Mariage » à propos de ce qui est rapporté concernant la proclamation du mariage (hadith 1088), par An-Nassâ’i, chapitre du « Mariage » concernant la proclamation du mariage par le son des voix et l’utilisation du Douf (hadith 3369), par Ibn Mâdjah, chapitre du « Mariage » concernant la proclamation du mariage (hadith 1896) et par Ahmad dans Al-Mousnad (3/418) par l’intermédiaire de Mohamed Ibn Hâttib رضي الله عنه. Ce hadith est jugé Hassane (bon) par Al-Albâni dans Al-Irwâ’ (7/50) (hadith 1994).

 

Source : Site officiel de cheikh Ferkouss

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 06:28

loioiu.jpg


Question à cheikh Al Albani: Doit-on renouveler le contrat de mariage si les deux époux se convertissent à la religion musulmane?

Réponse: Le contrat de mariage n'a pas être renouveler lorsque Abu Rabih ibn el'As le mari de Zeinab la fille du Prophète est entré en Islam, le prophète n'a pas renouvelé le contrat de mariage qui le liait à sa fille mais les deux époux ont continué à vivre comme ils le faisaient jusque à.

 

Tirée du livre : Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta)

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 03:51

tq595g.jpg

Question au comité permanent des savants:


Comment conclure un contrat de mariage conformément à la sunna?Est-ce que l'on trouve dans les hadiths les termes et les propos qu'il faut prononcer? Quel est le meilleur endroit pour ce faire?Qui est plus en droit de prononcer le sermon du mariage?Quel est le statut de cette pratique en vigueur en Afrique du Nord qui est de faire précéder la conclusion du contrat par une récitation du Coran?Quel est le statut des invocations que le marié prononce à haute voix une fois le contrat conclu en levant les mains alors que l'assistance lève également les mains et demande à Allah d'exaucer ses invocations en disant Amîn?

Réponse:

Le contrat de mariage est conclu après qu'ait eu lieu:

1- La proposition en mariage du tuteur au prétendant. Cette proposition doit émaner du tuteur ou de celui qu'il aura délégué et être prononcer verbalement en disant:"Je te donne ma fille pour épouse ou je te marie ma fille" ou des paroles similaires.


2- L'acceptation de cette dite proposition.Cette proposition doit émaner du marié ou de qui il a délégué et être prononcer verbalement en disant: "J'accepte ce mariage ou je suis d'accord pour la prendre pour épouse" ou par des tenues semblables.

3- Ceci doit avoir lieu en présence de deux témoins intégres.Il n'y a pas de récitation du Coran qui doit précéder la conclusion du contrat. Par contre il est préférable de lire le sermon d'introduction à une affaire (khutbat alhaja) comme cela est mentionné dans la sunna et qui est:

"La louange appartient à Allah, nous Le louons, nous Lui demandons Son aide, et nous cherchons refuge en Allah contre le mal qui est en nous-mêmes et contre les conséquences néfastes de nos mauvaises actions, celui qu'Allah guide personne ne peut l'égarer et celui qu'Allah égare personne ne peut le guider. Je témoigne que rien, ni personne ne mérite d'être adoré excepté Allah, Lui Seul et Il n'a aucun associé et je témoigne que Muhammad est son serviteur et mesager". Puis de lire les trois versets suivants:

"Ô les croyants!Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission" (Coran,3,102)

"Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom Duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez (Allah) de rompre les liens du sang.Certes, Allah vous observe parfaitement" (Coran,4,1)

"Ô vous qui croyez!Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son Messager obtient certes une grande réussite" (Coran, 33, 71-72)

Et la réussite n'est due qu'à Allah. Et qu'Il prie pour son Prophète le salue ainsi que les membres de sa famille et ses compagnons.

 

Tirée du livre de : Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta)

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Démarches pour le mariage