Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 04:19

Sans-titre-2-copie-1.jpg

 

La Fatwa numéro 5659  Q: Je suis une femme mariée depuis 40 ans et je veux accomplir le Hadj. Quand je demande à mon mari de me permettre de l'accomplir , il accepte mais une fois le moment du Hadj ou de la `Omra arrivé, il refuse que je sorte pour les accomplir. Il refuse parce qu'il veut que je veille sur ses moutons et ses vaches. Il a accompli, pour sa part, le Hadj plus de cinq fois. Je veux accomplir le Hadj, m'est-il permis d'accompagner les maris de mes filles, sachant que j'ai demandé à mon mari de me permettre d'accompagner ma fille et son mari, mais il a refusé?

 

R: Si telle est la situation avec votre mari et que vous n'avez pas encore accompli le Hadj prescrit et la `Omra, vous devez donc partir avec vos Mahrams (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit) que vous avez mentionnés même sans la permission de votre mari. En effet, ne pas accomplir le Hadj tout en ayant la capacité, n'est pas permis, et il ne faut pas obéir à une créature en désobéissant au Créateur.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur

notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

 
Membre Membre Vice-président du Comité Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 04:10

Sans-titre-1.png

 


( Numéro de la partie: 11, Numéro de la page: 90)

La Fatwa numéro ( 1173 ) Q : Une femme de Saba', connue par sa piété et dont l'âge est proche de la vieillesse voudrait accomplir le Hadj, mais n'a pas de Mahram (le conjoint ou un parent avec qui le mariage est interdit). Dans cette commune, il y a un notable (qui est connu pour sa piété) qui veut accomplir le Hadj accompagné de ses épouses. Est-il permis à cette femme de faire le Hadj avec ces dernières tout en étant surveillée par cet homme, ou ne sera-t-elle pas redevable vis-à-vis du Hadj, pour absence du Mahram, tout en sachant qu'elle a la capacité financière ? Donnez-nous une fatwa, qu'Allah vous rétribue ; parce que nous avons des divergences avec certains frères à ce sujet.

 

R: Le Hadj n'est pas obligatoire pour une femme qui n'a pas de Mahram, parce que ce dernier fait partie de la capacité et celle-ci est une condition pour que le Hadj soit obligatoire. Allah, le Très-Haut, a dit : Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Il ne lui est permis ni de voyager pour le Hadj ni vers un autre endroit qu'avec son mari ou un Mahram ; suivant ce qui a été rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim, d'après Ibn `Abbâs (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) qui entendit le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dire : - "Un homme ne doit jamais être seul avec une femme sans qu'elle ne soit accompagnée d'un 'Mahram' (Toute personne dont son mariage avec lui est interdit). De même, une femme ne doit jamais voyager seule sans être accompagnée d'un 'Mahram'." Un homme dit alors : "O Messager d'Allah! Ma femme est partie pour accomplir le Hadj, et moi, je me suis engagé à participer à telle et telle expédition." Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) lui répondit: "Va accomplir le Hadj avec ta femme."

 

A cet avis adhèrent Al-Hassan, An-Nakh`î, 'Ahmad, Ishâq, Ibn Al-Moundhîr et 'As-hâb-ar-Râ'y (oulémas, en particulier les Hanafites, qui recourent à leurs efforts de raisonnement personnels pour parvenir à émettre des décisions en l'absence de textes). C'est cet avis que nous retenons en nous basant sur le verset ci-dessus, en plus de la généralité des hadiths qui interdisent à la femme de voyager sans époux ou Mahram. Mâlik, 'Ach-Châfi`î et Al-Awzâ`î ne partagent pas cet avis. Chacun d'eux a posé une condition dont il n'a pas la preuve. Ibn Al-Moundhîr explique : "Ils ont délaissé l'évidence du hadith et chacun d'eux a posé une condition dont il n'a pas la preuve".

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur

notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')


Membre Membre Vice-président du Comité Président
`Abd-Allah ibn Manî` `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

 

Copié de Alifta.net

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 20:10

Sans-titre-8.jpg

 

La question :

 

Est-ce qu’il est commandé aux femmes d’assister à la prière de l’Aïd ?

Ayez l’obligeance de nous répondre et qu’Allah vous rétribue du bien.         

 

La réponse :

 

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. Ceci dit :

 

En principe les femmes ont les mêmes jugements concernant les hommes. Et tout jugement rapporté concernant l’homme concerne aussi la femme, sauf ce qui est excepté par une preuve.

 

Cependant, dans cette question, les preuves soutiennent ce principe général ; car le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم a ordonné aux femmes de sortir pour accomplir la prière de l’Aïd, y compris celles qui demeurent dans leurs maisons et celles qui ont leurs règles ; et à celles-ci, il leur a ordonné de s’abstenir de prier ; et il a même ordonné à celle qui n’a pas de Djilbâb [1] de se couvrir par l’un des Djilbâb de ses sœurs [en Islam], tel qu’il est rapporté dans le hadith d’Oum `Attiyya [2] رضي الله عنها .

 

De plus Ibn `Abbâs رضي الله عنهما  a dit : « J’étais sorti avec le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم dans le jour de l’Aïd El-Fitr [3] ou El-Adhâ [4]. Il a fait la prière, puis il a fait le sermon ; ensuite il s’est dirigé vers les femmes ; il les a exhortées, rappelées et leur a ordonné de donner l’aumône » [5].

 

En outre, la prière de l’Aïd annule [l’obligation] de la prière du vendredi s’il arrive qu’elles soient dans le même jour, car selon la règle des fondements de la jurisprudence : « Ce qui n’est pas obligatoire n’annule pas ce qui est obligatoire ». Également, le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم n’a pas ordonné aux femmes d’accomplir la prière du vendredi, mais il leur a, plutôt, permis de la faire ; il leur a dit صلّى الله عليه وآله وسلّم :

 

« Votre prière dans vos appartements est meilleure que celle que vous accomplissez dans vos maisons, et celle que vous accomplissez dans vos maisons est meilleure que celle que vous accomplissez dans la mosquée où l’on prie en groupe » [6], 

 

Tandis qu’il leur a ordonné d’assister à la prière de l’Aïd.

 

Et parmi ce qui prouve quil est commandé aux femmes de sortir pour assister à la prière de l’Aïd, nous citons le hadith qui est rapporté par Ahmed, El-Beyhaqi et par d’autres, par l’intermédiaire de la sœur de `Abd Allah Ibn Rawâha El-Ansâri رضي الله عنه  que le Prophète صلّى الله عليه وآله وسلّم a dit : « Il est obligatoire à toute femme de sortir (c’est-à-dire pour assister à la prière de l’Aïd) » [7].

 

Et selon ce qui est rapporté par El-Qâdhi `Iyâdh et Ibn Abi Cheyba [8], cet avis est adopté par Abou Bakr, Ali Ibn Abi tâlib et Ibn `Omar رضي الله عنهم.

 

En effet, les hadiths dans lesquels il est commandé aux femmes d’aller assister à la prière de l’Aïd ont un sens général et ne comportent aucune distinction si la femme est vierge ou non vierge, si elle est jeune ou vieille, ou si elle a ses règles ou non ; excepté celle qui a une excuse.

 

Du reste, il est commandé à la femme, lorsqu’elle sorte, de se conformer aux bienséances relatives à sa sortie, tel que le fait de ne pas se parfumer ou se maquiller, et de porter un voile qui la couvre parfaitement. 

 

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 10 Safar 1428 H, Correspondant au 28 février 2007 G

 

[1] C’est le voile prescrit pour la femme. Note du traducteur.

[2] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre des « Deux Aïds » (hadith 938), par Abou Dâwoûd, chapitre de « La prière » (hadith 1136), par Ahmed (hadith 20269) et par El-Beyhaqi (hadith 6330) par l’intermédiaire d’Oum `Attiyya  رضي الله عنها. 

[3] C’est le jour de la fête de la rupture du jeûne, correspondant au 1er jour du mois de Chewwâl. Note du traducteur.

[4] C’est le jour de la fête de l’immolation, correspondant au 10ème jour du mois de Dhou El-Hidja. Note du traducteur.

[5] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre des « Deux Aïds » (hadith 932), par En-Nassâ’i, chapitre de « La prière des deux Aïds » (hadith 1586), par Ibn Hibbâne (hadith 2823), par Ahmed (hadith 3348) et par Abou Ya`lâ (hadith 2701) par l’intermédiaire d’Ibn `Abbâsرضي الله عنهما .

[6] Rapporté par El-Beyhaqi (hadith 5472) et par Ibn Abi Cheyba dans « El-Moussannaf » (hadith 7601) par l’intermédiaire d’Oum Houmeyd  رضي الله عنها. El-Albâni l’a jugé Hassane (bon) dans « Sahîh El-Djâmi` » (hadith 3844).

[7] Rapporté par Amhed (hadith 26609), par El-Beyhaqi (hadith 6271) et par Abou Ya`lâ (hadith 7154) par l’intermédiaire de la sœur de `Abd Allah Ibn Rawâha El-Ansâri رضي الله عنه . Ibn Hadjar a dit dans « Fath El-Bâri » (3/150) : « Il est aussi rapporté comme un hadith attribué au Prophèteصلّى الله عليه وسلّم  avec une chaîne de transmission acceptable ». De plus, El-Albâni l’a jugé authentique dans « Sahîh El-Djâmi` » (hadith 7105).

[8] Voir : « El-Moussannaf » d’Ibn Abi Cheyba (2/87).

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss

copié de ferkous.com

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 04:14

Sans-titre-14.jpg

 

Cheikh Al Outeymine a dit:

 

Et ici, il ya un sujet dont je me rappelle maintenant et sur lequel, je tiens à mettre en garde.

Et c'est que le Prophète salallahou aleyhi wa salaam a dit:
' Il n'y a pas un homme à qui Allah a confié le soin de personnes,

et il meurt en négligeant son troupeau, sans qu'Allah lui interdise le Paradis.'

 

Et cette responsabilité comprend les principales responsabilités et les responsabilités mineures.

Et on y inclut également la responsabilité de l'homme concernant sa famille.


Et sur ​​la base de cela, celui qui meurt alors qu'il a laissé derrière lui dans sa maison

une antenne parabolique, alors il est mort tout en trahissant sa responsabilité et il lui sera
interdit le paradis comme il est mentionné dans le hadith. C'est pour cette raison que nous disons,

tout péché qui résulte de cette parabole que la personne a installé avant sa
mort, en vérité, tous les péchés qui en résulte après sa mort, alors le péché est sur lui;

même si une longue période de temps passe, et les péchés sont nombreux.

Ainsi, méfies toi mon frère musulman, méfies toi de ne pas laisser derrière toi

ce qui sera un péché contre toi dans ta tombe.


Et la parabole que tu as avec toi, il est obligatoire de la briser. Parce qu'il n'est pas possible pour toi

de l'utiliser, sauf d'une manière qui est interdite. Il n'est pas possible de la vendre, parce que si

tu l'a vends alors tu aura imposé à l'acheteur de l'utiliser dans la désobéissance à Allah.


Et puis tu seras de ceux qui aident dans le péché et la transgression. Et il n'y a aucun moyen de se

repentir de cela, avant la mort, sauf en brisant cette machine, ce dispositif qui provoque

le mal et les calamités comme ce qui est connu aujourd'hui pour l'ensemble de la population.


Méfies toi mon frère que la mort te surprenne alors que tu as ce dispositif dans ta maison.

Méfies toi, méfies toi, car en vérité tu céderas ton péché et il continuera sur toi après ton
décès. Nous demandons à Allah la sureté et la sécurité.


Cheikh Al Outeymine

Copié de MinhajSunna

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 03:25

tumblr_lo8loteiu31qaxmg0o1_500_large.jpg

 

Question : Est-il permis à une femme de voyager avec sa sœur et le mari de cette dernière ?


Réponse : La femme ne peut voyager qu’avec son mari ou l’un de ses mahram

et le beau-frère n’est pas un mahram pour la sœur de son épouse.

La femme ne peut pas être mahram d’une autre femme. 

Il lui est donc interdit de voyager sans mahram ni mari.

 

Fin de la réponse de Cheikh Muhammad Ibn AbdilWahhab Al Wassabi

Traduit et publié par daralhadith-sh.com


  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 05:37

Sans titre 8-copie-1

 

السؤال أحسن الله إليكم هذا سائل يقول ما حكم بيع الملابس الداخلية للنساء ؟

الجواب حبذا لو كان الذي يبيعها نساء ، وأما الرجال فالأولى  بهم أن يبتعدوا  عن ذلك ، وإن كان لابدّ فليكن مغلفا بطريقة لا تلفت النظر وأحث على البعد عن ذلك والجدّ والإجتهاد في البعد عن مواطن الفتن والفساد والشبه التي تقسي قلبك وتبعدك عن الله جلّ وعلا . نعم

 

 

لفضيلة الشيخ صالح السحيمي حفظه الله


gif barre de séparation coeur

 

 

Question: Qu'Allah vous récompense,

 

quel est le jugement concernant la vente des sous-vêtements de femmes ?


 

Réponse: C'est mieux si c'est des femmes qui les vendent.


Quant aux hommes, le mieux pour eux est de rester loin de tout cela.

Sauf si c'est obligatoire, alors il faudra emballer ces

sous-vêtements  d'une mannière qui n'attire pas l'attention .

 

Mais j'inssiste à rester loin de ces choses et  à s'efforcer de s'eloigner

des lieux de tentations, de corruptions et de confusions qui 

  feront durcir ton cœur et t'éloigneront d'Allah le Tout-Puissant. 

 

 

Cheikh Salih Al Sohaymi - Source en arabe

Traduit et publié par : http://lecouple.enislam.over-blog.com

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 01:18

Sans-titre-1-copie-2.jpg

 

Question : Qu'Allah vous récompense Cheikh, j'ai ici plusieurs questions au sujet du Jour de la Saint-Valentin. Ils espérent de vous des explications sur la gravité de cette célébration et un avis consultatif du Comité permanent sur ​​le sujet

السؤال: أحسن الله إليكم صاحب الفضيلة ، هذه عدة أسئلة حول ما يسمى بعيد الحب يأملون منكم البيان لخطر هذا الاحتفال وإخراج فتوى من اللجنة الدائمة في هذا الموضوع؟
 .

Réponse: Qu’est-ce que le jour de l'amour ? Il n'est pas légiféré aux musulmans de partager avec les Chrétiens leurs fêtes, ni de les encourager sur cela, ni en être témoins ! Ce sont des fêtes de mécréants, il est interdit de les encourager dessus ! Amour, pour qui cet amour? L'amour pour le diable? Ou l'amour du Christ - que la paix soit sur ​​lui -? Ou un amour entre eux ? Il n'ya pas d'amour entre eux   alors qu'ils sont mécréants: Allah taala a dit " Tu les croirait unis, alors que leurs cœurs sont divisés " ils (les mécréants) ont dit :   l'amour avec la femme?! C'est obscène.

الجواب: وشه عيد الحب؟ عيد النصارى ما يجوز للمسلمين يشاركوهم، ولا يشجعوهم عليه، ولا يشهدون الزور، هذه أعياد الكفار لا يشجعونهم، حب لمن هذا الحب ؟ حباً لإبليس؟ أو حب للمسيح -عليه الصلاة والسلام-؟ أو حب لما بينهم؟ ما بينهم حب وهم كفار: (تَحْسَبُهُمْ جَمِيعًا وَقُلُوبُهُمْ شَتَّى)، قالوا: الحب مع المرأة؟ هذا فاحشة

Cheikh Salih Al Fawzane

Essai de traduction par Oum Syrine

Source en Arabe (site du cheikh)

  

السؤال: بسم الله الرحمن الرحيم، فضيلة الشيخ محمد بن صالح العثيمين -حفظه الله-، السلام عليكم ورحمة الله وبركاته، وبعد: فقد انتشر في الآونة الأخيرة الاحتفال بعيد الحب ــ خاصة بين الطالبات ــ وهو عيد من أعياد النصارى، ويكون الزي كاملاً باللون الأحمر الملبس والحذاء، ويتبادلن الزهور الحمراء . نأمل من فضيلتكم بيان حكم الاحتفال بمثل هذا العيد، وما توجيهكم للمسلمين في مثل هذه الأمور، والله يحفظكم ويرعاكم .

 

Question: Au nom d'Allah le Miséricordieux. Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine - qu'Allah le protège -, Salam aleikoum wa rahmatu llahi wa barakatuh : Il s'est répandu récement, surtout entre les étudiantes, la célébration du jour de l'amour, c'est l'une fêtes des chrétiens, les robes sont complètement rouge ainsi que les vêtements et les chaussures, et elles s'échangent des fleurs rouges. Nous espérons obtenir des explications sur la célébration de cette fête, et quel est votre conseil pour les musulmans en ces choses, et qu'Allah vous bénisse et vous protège .


 الجواب: وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته .
الاحتفال بعيد الحب لا يجوز لوجوه :
الأول : أنه عيد بدعي لا أساس له في الشريعة .
الثاني : أنه يدعو إلى العشق والغرام
الثالث : أنه يدعو إلي اشتغال القلب بمثل هذه الأمور التافهة المخالفة لهدي السلف الصالح -رضي الله عنهم- .

فـــــــلا يــــحــــل أن يحدث في هذا اليوم شيء من شعائر العيد سواء كان في المآكل أو المشارب أو الملابس أو التهادي أو غير ذلك، وعلى المسلم أن يكون عزيزا بدينه، ولا يكون إمَّــعَــةً يتبع كل ناعق. أسأل الله تعالى أن يعيذ المسلمين من كل الفتن ما ظهر منها وما بطن، وأن يتولانا بتوليه وتوفيقه .

كتبه: محمد الصالح العثيمين في 5/11/1420هـ

 

Réponse: wa aleikoum salam wa rahmatu llah 
Célébrer la Saint-Valentin est interdit pour plusieurs raisons:
. Le premier : c'est que c'est un festival innové qui n'a aucun fondement religieux .
. Deuxiément : il appelle à l'amour et l'engouement dans l'interdit
. Troisièment  : il pousse le coeur à se préoccuper de  choses futiles contraires à la voie des

salaf salihs- qu'Allah  les bénisse -.

Il n'est pas permis que quelque chose se fête ce jour là, que ce soit dans la nourriture ou les vêtements, ou des bandes ou l'échange de cadeaux ou autres... le musulman doit être fier de sa religion, il n'a pas à être un larbin suivant tous les creva. Je demande à Allah de protéger les musulmans de toutes les tentations  visibles et cachés, et qu'il nous facilite .

Écrit par: Mohamed Saleh Outhaymine le 11/05/1420

Essai de traduction Par Oum Syrine

Original en arabe

 

Photo de la fatwa écrite par le cheikh

 

 

Question : Certains personnes fêtent le 14 février de chaque année chrétienne, le jour de la Saint-Valentin.Ils s’offrent des fleurs rouges, s’habillent de rouge, se félicitent à cette occasion ; certains pâtisseries préparent des bonbons de couleur rouge, sur lesquels ils dessinent des cœurs. D’autres magasins font des promotions sur les produits .


Quel est votre avis sur :- le fait de fêter ce jour ?
- le fait d’acheter dans ces magasins ce jour en particulier ?
- le fait que les commerçants qui ne fêtent pas ce jour vendent
certains cadeaux qui s’offrent en cette occasion  ?


Réponse : 

Les preuves claires du Coran et de la Sunna, et le consensus des Prédécesseurs de la communauté indiquent que les jours de fête en islam sont au nombre de deux : ‘Aïd ul-Fitr et ‘Aïd ul-Adhha. En dehors de ces deux fêtes, toute célébration que ce soit d’une personne, d’un groupe, d’un événement, ou pour toute signification, est une célébration innovée, qu’il est interdit aux musulmans de fêter, d’approuver ; il est interdit d’extérioriser de la joie à ces occasions, ou de coopérer de quelque manière que ce soit, car cela représente un dépassement des limites qu’Allah a fixés, et constitue une injustice envers soi-même.Si on rajoute à cela le fait que ce soit une fête des mécréants, alors c’est ajouter un péché à un péché, car c’est chercher à les imiter, et les prendre pour alliés, et Allah le Très-Haut a interdit aux  croyants d’imiter les mécréants, et de les prendre pour alliés dans Son Livre ; on rapporte aussi du Prophète, dans un hadith authentique, qu’il a dit : « Celui qui imite un peuple en fait partie. »

La Saint-Valentin fait partie de ce que nous avons évoqué, car c’est une fête païenne chrétienne, et il n’est pas permis au musulman qui croit en Allah et au Jour Dernier de la célébrer, de l’approuver ou de présenter ses vœux, mais plutôt il doit la délaisser, s’en écarter, en répondant aux ordres d’Allah et de Son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et en s’éloignant de ce qui cause la colère d’Allah et Son châtiment. Il est également interdit au musulman d’aider à célébrer cette fête, ou toute autre fête défendue, de quelque manière que ce soit : dans la nourriture, la boisson, la vente, l’achat ou la fabrication, les cadeaux, l’envoi de cartes de vœux, la publicité, ou tout autre chose, car tout cela constitue une entraide au péché et à la transgression, et à la désobéissance à Allah et au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, alors qu’Allah dit (traduction rapprochée) :« Entraidez-vous au bon comportement et à la piété, et ne vous entraidez pas au péché et à la transgression. Et craignez Allah, Allah est certes dur en châtiment. »   La Table Servie, v. 2

Le musulman doit s’attacher fermement au Coran et à la Sunna dans toutes les situations, et encore plus dans les périodes de troubles (Fitan) et de débauche (Fassâd).Il doit aussi être attentif à ne pas tomber dans les égarements de ceux qui ont encouru la colère d’Allah (les juifs), des égarés (les chrétiens), et des débauchés qui n’accordent aucun respect à Allah, et ne prêtent aucune attention à l’islam.Le musulman doit chercher refuge auprès d’Allah le Très-Haut, en demandant qu’Il le guide et le maintienne dans la voie droite, car il n’y a point de Guide en dehors d’Allah, et Il est le Seul à pouvoir le maintenir sur la voie droite, gloire et pureté à Lui.

Et c’est Allah Qui accorde la réussite, et que la prière et salut d’Allah soient
sur le Prophète, sa famille et ses Compagnons…

n°21203, datée du 22/11/1420 H.
copié de fatawaislam.com

 

     

  Question :

 
Le 14 février de chaque année, se fête le jour de la St valentin ou « le jour des amoureux », les gens s’offrent des roses rouges, s’habillent de la même couleur (rouge) et [à cette occasion] ils s’échangent des vœux. Certaines boutiques préparent des friandises de couleur rouge qu’ils ornent de cœurs et accrochent des affiches sur les produits qui font la promotion de ce jour là, quel est votre avis ?


Réponse :

La réponse de la commission est la suivante : Il formellement interdit au musulman de soutenir cette fête ou ce genre de festivités prohibées, que se soit avec de la nourriture ou de la boisson, par le biais de la vente ou la consommation ou la conception, par un cadeau ou des échanges de pensée ou par la promotion [de cette fête] et autre parce que tout cela n’est en fait qu’une entraide dans l'accomplissement du péché et la transgression et une désobéissance à Allah et au Messager tandis qu’Allah le Très Haut dit : « Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. Et craignez Allah, car Allah est, certes, dur en punition! » [Sourate Al Maïda - 02]

Il est donc recommandé au musulman de ne s’attacher qu’au Livre d'Allah [Coran] et à la tradition prophétique [As Sounna] dans tout ce qui le touche [de près ou de loin], surtout en ces temps de troubles et de recrudescence de la corruption. Il doit se montrer plus perspicace et faire preuve de plus de vigilance par crainte de tomber dans les turpitudes de ceux qui ont encouru la colère [d’Allah], des égarés et des pervers qui ne vénèrent pas Allah comme il se doit et qui ont de l’aversion envers l’Islam. Le musulman doit se réfugier auprès d’Allah le Très Haut en implorant la guidance et la constance car nul ne peut accorder la guidance et la constance à part Allah soubhanahou et Dieu est le Seul garant du succès. Paix et Salut sur notre Prophète Mohammed, ses proches et tous ses compagnons.

 

Fatwa de la Commission Permanente

à propos de la St-Valentin...


Commission Permanente pour les Recherches

Académiques et l’Ifta (consultation religieuse) en Arabie Saoudite.

http://true.salaf.over-blog.com/article-16577018.html

 

Ecoutez le Cheikh

 

Question : Notre cheikh, nous serons demain le dimanche quatorze février qui est en occident le jour de la Saint-Valentin. Certains de nos jeunes sont éprouvés par cette fête, pouvez-vous donner une parole et un conseil à ce sujet ?


Réponse :Ceci était le thème de mon prêche vendredi dernier et je pense qu’il a été enregistré dans la mosquée de l’Emir Soultan. J’ai parlé dans ce prêche de cette fête en détail mais en résumé, cette fête comporte sept choses blâmables :

 

1- Chez les Romains, cette fête était appelée à l’origine : la fête de la divinité de l’amour. Avoir de l’affection pour cette fête est une manière d’avoir de l’affection pour le polythéisme car c’est une imitation des adorateurs d’idoles.

 

2- C’est une imitation des juifs et des chrétiens. D’ailleurs le Prophète  :twisted: nous a informés de cela lorsqu’il a dit : « Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédés. » Ils lui ont dit : « Parles-tu des juifs et des chrétiens ? » Il  :twisted: a répondu : « Qui d’autres à part eux ?! » Et dans une autre version, il  :twisted: a dit : « Les Perses et les Romains. »


3- C’est une imitation des mécréants de manière générale et le Prophète  :twisted: a dit : « Celui qui imite à un peuple en fait partie. »


4- C’est une innovation inventée par les gens et « Celui qui instaure dans notre religion une chose qui n’en fait pas partie verra son œuvre rejetée. »


5- C’est une chose blâmable et tout ce qui s’y produit est blâmable, comme la rencontre entre les jeunes filles et les jeunes hommes ainsi que les messages qu’ils s’envoient, les images en forme de cœurs et autres. Tout cela par imitation de l’occident, et il nous est interdit de les imiter.

 

6- Les gens de raison parmi eux l’ont interdit. Il me semble même avoir écouté qu’au vatican, le pape chrétien égaré est strict dans l’interdiction de cela.

 

7- Cette fête repose sur une grande fiction au sujet de ce qu’ils appellent l’amour et de ce qui y mène de manière corrompue. En effet, pour eux l’amour n’est autre que la fornication et ce qui y mène.

Nous devons donc prendre garde de ne pas imiter ces mécréants. Je pense que cette réponse est suffisante et comme je vous l’ai dit,  j’ai détaillé cela dans mon prêche.

 

Fin de la réponse de Cheikh Salih Souhaymi

Traduit et publié par daralhadith-sh.com


  Pour les frères & soeurs ARABOPHONES,

vous trouverez des fatwa sur le sujet, de :

Cheikh Salih Al Fawzane -  Cheikh Al Outheimine - Cheikh Salih ibn Saad al Sohaymi - Comission permanente des recherches académiques et consultation religieuse( Abdul'Aziz ibn Abdallah Al cheikh, Salih bnu Fawzane Al Fawzane, Abdullah ibn Abderrahmane Al Ghadayan, Bakr ibn Abdullah Abou Zayd ) - Cheikh Yahya ibn Ali Al Hajouri

iCi

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:37

Sans-titre-7-copie-2.png

 

La question 2 de la Fatwa numéro ( 16264 )

 

Q2 : Ma femme pose la question suivante : "Pourrais-je mettre du henné tout en étant en état d'impureté majeure (Djounoub) ?"

 

R2 : Il est permis à la femme qui est en état d'impureté majeure de mettre le henné,car l'impureté n'empêche pas de l'utiliser.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques
et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

Membre Membre Membre Membre Vice-président Président
Bakr Abou Zayd Sâlih Al-Fouzân `Abd-Al-`Azîz Al Ach-Chaykh `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

Copié de Alifta.net

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 02:57

 

DESIGN-BY-Lecouple.ensialm.png

Un des droits de la voie publique est de baisser le regard comme l'a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم.  Or combien de regards ont sur le coeur une influence plus meurtrière encore qu'une flèche qui le transpercerait ? 

 

Un poète a dit :

 

" Toutes les calamités débutent par un regard :

 A la source de l'incendie, il y a toujours l'étincelle  que l'on a négligée.

Combien de regards,  sans arc ni corde,

ont été plus meurtriers  pour les coeurs que de véritables flèches ?

 Notre oeil se fait plaisir mais on se détruit de l'intérieur :

 Un plaisir aux consequences nefastes n'est pas le bienvenu ! "

 

 

Un autre a dit :

 

"Dis a la belle toute de noir voilée : Qu'as tu donc fait a ce pieux adorateur ?

 Il s'apprêtait a accomplir la prière quand tu es apparue a la porte de la mosquée !

Rends lui sa prière et son jeune, Ne le tente pas, par le Seigneur de Muhammad !" 
 

 

Un autre a dit :

 

" Que personne ne fasse confiance a son frère concernant les femmes .

 Dans ce domaine, personne n'est sans reproche,

  si une personne digne de confiance peut se retenir une fois,

  un jour ou l'autre il te trahira par un regard déplacé "

 

un autre a dit :  


" Cela commence par un regard, suivi d'un sourire, puis d'un salut

 Vient alors la discussion puis le rendez vous puis la rencontre."

 

 

Attention donc à ne pas laisser son regard s'attarder sur les hommes. Les hommes aussi doivent craindre Allah et préserver leur regard du fait d'observer les femmes qui leurs sont étrangères. Ceux qui se laissent aller a de telles pratiques risquent de voir leur propre épouse regarder les hommes et les épier. En effet, on récolte ce que l'on sème et comme on fait son lit on se couche.

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya

Conseils aux femmes musulmanes,p.121.122, Umm Abdillah Al Wadi'iyya

Copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/ 


Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 00:31

Sans-titre-17-copie-1.jpg

 

La Fatwa numéro ( 7264 )

 

Q : Tout le monde sait que l'avis religieux qui s'applique à celui qui a eu des rapports intimes avec son épouse pendant la journée du jeûne consiste à affranchir un esclave, ou à jeûner deux mois consécutifs ou à assurer un repas complet à 60 personnes nécessiteuses. La question est la suivante : Peut-il offrir un repas pour un seul nécessiteux en compensation de son acte et de celui de son épouse en même temps ?

 

R :  Il lui est permis de donner à un pauvre un demi Sâ` pour s’expier lui-même et un autre demi Sâ` pour expier sa femme. Ce pauvre sera alors considéré un des soixante à nourrir, et cela vaudrait pour lui et pour sa femme.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

( Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 322)
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
Membre Président
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

 

http://Alifta.net

http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Divers