Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 14:23

tumblr_mxb89uHnwp1t0qed6o1_500.jpg

 

 

Ibn Qoudâma dit qu’il ne connait pas de divergence parmi les gens de science sur la permission de voir la femme pour celui qui souhaite se marier. Il est donc permis de la voir avec sa permission ou sans sa permission. Il n’est cependant pas permis de se retrouver seul avec elle, ceci est interdit et ce n’est pas ce qui est légiféré en dehors du fait de la voir. Il n’y a pas de divergence parmi les gens de science sur le fait de voir son visage, car cela n’est pas considéré comme une ’Awra (partie à dissimuler), vu que ceci réunit l’ensemble de la beauté et son point culminant. Et il n’est pas permis de voir ce qui n’est pas habituellement coutumier de voir d’elle (devant ses mahrams). Al-Awzâ’î a jugé le fait de voir la peau de la personne. Et pour Dâwoud c’est l’ensemble de la femme, sur la base de la parole du Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) qui dit :« Et qu’il peut voir ce qui va l’encourager à l’épouser. » Il a été rapporté par Ibn ’Abbâs qui a dit de ce hadîth : C’est le visage, les paumes et la plante. Et ce qui est interdit est permis lorsqu’une nécessité le réclame. [1]

 

En toute situation - comme l’a expliqué SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn dans son commentaire de « al-Moumti’ » - nous disons : que ce qui en apparaît (dans les textes), est que le fait de voir la femme avec qui l’on souhaite se marier est une Sounnah. Ceci dit, comment devons-nous la voir ? Lorsque cela est possible, il faut la voir en présence de son tuteur selon l’unanimité des savants. Dans le cas contraire, lorsque cela n’est pas possible, on peut la voir de manière discrète (de loin) ou ce qui y ressemble. Ibn Qoudâma dit : « Et de voir ce qui apparaît le plus souvent d’elle. » Ce qui veut dire, le visage, le cou, les mains, les pieds et autres. Mais de voir d’elle ce qui n’est pas habituel n’est pas permis. Et le mot « le plus souvent » fait référence à ce qui est connu et vu chez les anciens pieux prédécesseurs, et non pas selon la connaissance chez tout un chacun. Car si nous faisions cela selon tout un chacun, nous nous égarerions de la question, et la divergence des gens serait une grande divergence. Ce qui est visé dans ce qui apparaît le plus souvent, est ce qui normalement vu par les personnes interdites au mariage de la femme. C’est ce qui est vu du prétendant, et le point culminant en cela, est le visage, et il voit cela avant les fiançailles. Il est permis de répéter le regard sur sa prétendante quand cela peut favoriser le mariage, il peut faire cela une ou deux fois ou plus. Est-il permis de parler avec elle ? SHeikh Ibn ’Uthaymîn (rahimahullâh) dit que non, car cela est une cause de tentation, et c’est pourquoi le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Il peut voir d’elle » et il n’a pas dit « Il peut entendre d’elle. »

 

Les conditions au regard de la femme sont au nombre de six :

 

  • 1 - Que cela ne soit pas fait dans l’isolation (seul avec elle).

  • 2 - Que le regard ne soit pas fait avec désir, car de cette manière cela devient interdit. Car le but visé dans le regard est de s’informer d’une chose, et non pas de jouir d’elle.

  • 3 - Qu’il pense à une réponse la plus probable.

  • 4 - Qu’il ne voit d’elle que ce qui est habituellement vu (comme expliqué plus haut)

  • 5 - Qu’il ait la ferme certitude de vouloir trouver sa femme dans ce regard et cette rencontre, et non pas de vouloir faire le tour des femmes, car dans ce dernier cas, cela est interdit.

  • 6 - Que la femme ne soit pas maquillée et parfumée, ou ce qui y ressemble parmi l’embellissement, car ce n’est pas le but visé. Cela ne doit pas motivé la personne que dans un but de rapports intimes, au point que l’on dise qu’elle se montre dévoilée à travers ces tentations, cela est interdit vu qu’elle reste une personne étrangère jusqu’au mariage. [2]

 

SHeikh ’Abdullâh al-Bassâm (rahimahullâh) a précisé que l’avis réputé des dogmes de pensées considèrent acceptable seulement le fait de voir la femme. Alors que la majorité des savants considèrent cela comme recommandé. Et parmi ceux qui voient que c’est recommandé parmi les trois imâms, il y a Abû Hanîfa, Mâlik, ach-Châfi’î, et un avis attribué à Ahmad. Al-Wazîr a dit : « Il y a unanimité sur le fait que celui qui veut se marier avec une femme, doit voir d’elle tout ce qui n’est pas considéré comme ’Awra (partie à dissimuler). » Il y a divergence des savants sur ce qu’il est permis de voir d’elle,et le hadîth faisant mention du regard est large, et ne précise aucunement des points précis. [3]

 

Un grand nombre de jurisconsultes voient que ce qui est permis de voir de la femme lors des fiançailles est le visage et les paumes seulement. Abû Hanîfa permet de voir les pieds. Les Hanbalites voient la permission de voir les membres principaux qui sont au nombre de six pour eux, le visage, le cou, les mains, les pieds, la tête et les jambes. Al-Awzâ’î a dit : « Il est permis de voir les endroits de la peau. » Dâwoud a dit « Il est permis de voir de la femme l’ensemble de son corps. » Cela sur la base du hadîth : « Et qu’il peut voir ce qui va l’encourager à l’épouser. » Mais cela est blâmable et touché d’irrégularité. [4]

 

Notes 

[1] Al-Moughnî de Ibn Qoudâma, 9/490

[2] Ach-Charh ul-Moumti’ ’ala Zâd il-Moustaqni’ du SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 12/20-23

[3] Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm du SHeikh ’Abdullâh al-Bassâm, 5/276

[4] Al-Fiqh al-islâmî wa Adillatuh, 9/6506-6507

Copié de Manhajulhaqq.com

Sheikh ibn Uthaymin

Sheikh Abdullah al Bassam

  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 09:39

 

floral-pearl-roses-Favim.com-360804.jpg

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « On ne marie pas la femme qui a déjà connu le mariage sans lui demander son ordre et on ne marie pas la femme vierge sans lui avoir demandé la permission ».
Ils ont dit: Ô Messager d'Allah! Comment est sa permission ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le fait qu'elle se taise (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5136 et Mouslim dans son Sahih n°1419)

(*) Il y a une différence qui est faite entre la femme vierge et celle qui a déjà été mariée au niveau de la manière dont elle exprime son consentement pour le mariage.
En effet la femme vierge a beaucoup de pudeur dans ce domaine ainsi son silence suffit à comprendre son approbation si elle a honte de parler, tandis que la femme qui a déjà été mariée a plus l'habitude de ce genre de chose et ainsi il faut forcément qu'elle donne clairement son approbation.

 


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : لا تنكح الأيم حتى تستأمر ولا تنكح البكر حتى تستأذن . قالوا : يا رسول الله ، وكيف إذنها ؟ قال : أن تسكت 
(
رواه البخاري في صحيحه رقم ٥١٣٦ و مسلم في صحيحه رقم ١٤١٩)

 



D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée), j'ai dit au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui): Ô Messager d'Allah! Certes la vierge a honte de parler. Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Son silence est son approbation ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3630)

 


عن عائشة رضي الله عنها قالت : يا رسول الله إن البكر تستحي أن تتكلم . قال النبي صلى الله عليه و سلم : سكاتها إقرارها 
(
رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٦٣٠)

 



D'après Khansa Bint Khidham Al Ansariya (qu'Allah l'agrée), mon père m'a marié alors que j'avais déjà connu le mariage et j'ai détesté cela. Alors je me suis rendu auprès du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) qui a annulé le mariage.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6945)

 


عن خنساء بنت خذام الأنصارية رضي الله عنها : أن أباها زوجها وهي ثيب فكرهت ذلك ، فأتت النبي صلى الله عليه وسلم فرد نكاحها 
(
رواه البخاري في صحيحه رقم ٦٩٤٥)

 



D'après Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée), une jeune fille vierge s'est rendue auprès du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) et a mentionné que son père l'a mariée alors qu'elle détestait cela. Alors le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) lui a donné le choix (*).
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2096 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) C'est à dire il lui a donné le choix entre rester avec son mari si elle le désire ou d'annuler le mariage.

 


عن بن عباس رضي الله عنهما : أن جارية بكرا أتت النبي صلى الله عليه وسلم فذكرت أن أباها زوجها وهي كارهة فخيرها النبي صلى الله عليه وسلم 
(
رواه أبو داود في سننه رقم ٢٠٩٦ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

 

Copié de hadith du jour

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 04:41

lecouple.enislam-copie-1

 

Question :

 

Un homme épouse une femme

paralysée, augmente-il en vertu ?

Par exemple comme

prendre soin des orphelins ?!

 

Réponse :

 

S'il a une intention à travers cela,

désireux qu'elle garde sa chasteté,

de la protéger avec cela

et dépense pour elle,

alors Allah ne retient pas sa

récompense, plutôt les actions

ne valent que par les intentions.

 

Cheikh Mouhamad

ibn hadi AlMadkhali

 

Copié de MinhajSunna

iMage : © Lecouple.enislam


 


  http://lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 05:27

tumblr_lxqs0q9qx31r9ttsro1_500_large.jpg

 

Question :

 

Un jeune homme s’est présenté à nous afin de demander la main de ma sœur. Après l’avoir questionné, nous nous sommes aperçu qu’il s’agissait d’un frère qui n’accomplit pas la prière en commun.

 

Le fait que ce frère n'accomplit pas la prière en groupe à la mosquée a provoqué une divergence au sein de notre famille, doit-on le marier ou non ?

 

Mon frère affirme : «Marions-le, peut être qu’Allah le guidera [par la suite] ».

 

Cependant mon père a refusé.

 

[Je me tourne donc vers vous] afin de connaître le jugement religieux concernant cette affaire ?

 

Réponse :

 

Il ne convient pas de marier celui qui est connu pour négliger la prière obligatoire en commun.

 

En effet, le délaissement de la prière obligatoire en commun est un péché évident, c’est une des caractéristiques des hypocrites et c’est aussi un moyen conduisant au délaissement total de la prière, ce qui est une mécréance faisant sortir de l’Islam.

 

Allah a dit :

 

إِنَّ الْمُنَافِقِينَ يُخَادِعُونَ اللّهَ وَهُوَ خَادِعُهُمْ وَإِذَا قَامُواْ إِلَى الصَّلاَةِ قَامُواْ كُسَالَى يُرَآؤُونَ النَّاسَ وَلاَ يَذْكُرُونَ اللّهَ إِلاَّ قَلِيلاً

 

-traduction relative et approchée-

 

« Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu'ils se lèvent pour la Salâ, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah. » (Sourate 4 verset 142)

 

Et le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : «Aucune prière ne pèse plus lourd aux hypocrites que celles de l'aube et du soir. S'ils savaient quelle récompense s'attache à ces deux prières, ils y viendraient même à quatre pattes.»  Rapporté par Al-Boukhâri et Mouslim.

 

‘Abdoullah Ibn Mas’oud -qu’Allah l’agrée- a dit : «Je me voyais avec tous les fidèles, aucun de nous ne manquait la prière (en groupe) hormis un hypocrite reconnu pour son hypocrisie.» Hadith rapporté par Mouslim dans son Sahih.

 

Il a été confirmé que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : «L’acte qui nous différencie d’eux, c’est la prière, celui qui l’abandonne aura mécru » apporté par l’Imam Ahmad et les auteurs des sunanes avec une chaîne de transmission authentique.

 

Il a également dit : «Entre l’homme, la mécréance et le polythéisme, il y a l’abandon de la prière.»

Rapporté par l’Imam Mouslim dans son sahih.

 

Il ne fait aucun doute que l’abandon de l’accomplissement de la prière en commun est une des causes de sa complète omission, comme cela fut mentionné précédemment.

 

Puisse Allah nous guider et nous accorder le succès.

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz


« Fatawa al-mar-a al-mouslima » page 71

copié de abi-abdellah-salafi-adam-islam.over-blog.com

tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com


http://lecouple.enislam.over-blog.com

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 18:44

Sans-titre-1-copie-8.jpg

 

Question : Est-il permis de se proposer à une femme qui prie mais ne se couvre pas (Mutabarrijah), dans l'intention de la forcer à porter le jilbab après le mariage ? 

 

Réponse :

 

Toute la louange est à Allah le Seigneur de tout ce qui existe. Prière et paix soit sur celui qu'Allah a envoyé comme une miséricorde pour la création, sur sa famille et ses compagnons et ses frères jusqu'au jour de la Rétribution. Quant à ce qui suit: Il est approprié que la prière soit la cause du redressement de l'individu.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: «La première chose sur laquelle le serviteur sera appelé à rendre compte le jour des comptes est la prière. Si elle est bonne, alors le reste de ses actions sera bonnes, si elle est corrompue, alors le reste de ses actions seront corrompues ».

 

Celui dont sa prière ne l'empêche pas de l'obscénité (الفحشاء) et des actes mauvais (المنكر) alors ses actions seront déficientes. Et parmi al-fahshaa (l'obsénité) il y a at-tabarruj (dévoiler ses charmes).

 

Allah le Glorifié et l'élevé a ordonné aux gens de ne pas montrer leur Awrah (traduction rapprochée) : "Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits)" (Al-A'raf 7:31) Et Il a dit (traductions rapprochées): "Ô enfants d’Adam! Nous avons fait descendre(4) sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. - Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur - C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent. Ô enfants d’Adam! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point,et quand ceux-ci commettent une turpitude, ils disent: «C’est une coutume léguée par nos ancêtres et prescrite par Allah.» Dis: «[Non,] Allah ne commande point la turpitude. Direz-vous contre Allah ce que vous ne savez pas?»" (Al-A'raf 7:26-28)

 

Dans les jours pré-islamiques de l'ignorance ils faisaient le tawaf (autour de la Ka'ba) nus.

 

Ainsi, la nudité et se découvrir entre dans la signification générale de Faahishah.

 

Allah a ordonné aux femmes de se couvrir.

 

Il a dit (traduction rapprochée) : "Restez dans vos maisons et ne vous exhibez pas comme celle des temps d'ignorance." (Al-Ahzaab 33:33)

 

Et Il, le Très-Haut a dit (traduction rapprochée) : "Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles" (Al-Ahzaab 33:59)

 

Donc, si cette femme ne respecte pas les textes législatifs qui ordonnent de se couvrir et elle n'est pas réformée par sa prière pour abandonner al-fahshaa et munkar, alors nous ne conseillons pas de te proposer à elle (pour le mariage).Nous n'avons aucun doute que l'homme après l'avoir épouser, il sera difficile pour lui de la changer vers la voie qu'il considère comme correcte.

 

Les savants ont confirmé le principe :

 

"الدفع أولى من الرفع" : Repousser le mal l'emporte sur l'élévation du statut d'une personne.

 

Aussi parce que délaisser le fait de se marier avec elle aujourd'hui est meilleur que de l'épouser puis de divorcer ou obtenir l'annulation le lendemain, car elle ne veut pas se conformer à ses ordres.

 

Plus de mal est ce qui est à craindre, qu'ils deviennent d'accord avec ses désirs et tomber dans le partage de son péché et être affecté par sa fitna, puis devenir heureux avec le munkar (actes mauvais) après ça devient quelque chose où il juge que cela est bien, et l'aide d'Allah est imploré.

 

Et la science est auprès d'Allah.

 

La dernière de nos invocations est la suivante :

Toutes les louanges sont à Allah, et que les prières et la paix d'Allah soient sur Muhammad, sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les ont suivis dans la bonté jusqu'au Jour de la Rétribution.

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

copié de twitter.com/Minhajsunna

tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 13:07

Sans-titre-15.jpg

 

A ceux qui recherchent une femme avec des caractéristiques qui ne se rassemblent pas dans une femme (plutôt dans une houri )...  Un jeune homme a envoyé une lettre à un homme surnommé Abou Aziza pour lui demander de lui chercher une épouse et il énonce dans cette lettre les conditions qu'il veut trouver en son épouse. Abou Aziza lui répont à la fin du poème.

 

 

هذه لمن يطلب زوجة بأوصاف لا تجتمع في امرأة

 

بعث امرؤ لأبي عزيزة مرة  bullet hot برسالة ُبكي وُضحك ما بها

فيها يقول أريد منك صبية  bullet hot  حسناء معروف لديكم أصلها

وأديبة وعفيفة ولطيفة  bullet hot  وكريمة وحليمة ورزينة في عقلها

قد أحرزت في العلم غير شديدة  bullet hot  وعلى النسا طرا تفوق بفضلها

وأريد منها أن تكون مطيعة  bullet hot  أمري فتتبعني وتترك أهلها

وان تكون ذات مال وافر  bullet hot  تعطيه من بعد الزواج لبعلها


فرد عليه أبو عزيزة بقوله


وافى كتابك سيدي وقرأته  bullet hot  وقدعرفت هاتيك المطالب كلها

لو كنت أقدر أن أرى ما تشتهى  bullet hot  طلقت أم عزيزة وأخذتها

 

Séparateur Bleu 2

Un homme envoya une lettre à Abou ‘Aziza

Où l’on rigole et on pleure lorsqu'on lit le contenu

 

Dont il est dit : je veux que tu me cherches une jeune femme

Très belle, dont son origine est connue auprès de vous

 

Qui est polie, chaste et douce

Généreuse, patiente et sobre dans son esprit

 

Qui possède de la science et n’est pas dure

Et qui est distinguée par sa grâce par rapport aux autres femmes


Qu’elle ait beaucoup d’argent et qu’elle en donne à son mari après le mariage

Et je veux qu’elle soit obéissante lorsque je l’ordonne, qu’elle me suit et délaisse sa famille

 

Alors Abou 'Aziza lui a répondu :

 

Monsieur, j’ai bien reçu votre lettre et l’ai lu

Et j'ai compris toutes ces caractéristiques que vous demandez

 

Si je pouvais voir cette femme que vous recherchez

Je divorcerai de Oum 'Azizah (sa femme) et prendrai celle-ci (pour épouse) !

 

 

copié de minhaj sunna

Tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/


Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 17:18

tumblr_lgpv6hm8kv1qfk4ono1_500_large.png

 

Question :

 

Un jeune homme pratiquant si il ne trouve pas une jeune fille

pratiquante sur la religion que doit-il faire?

 

Et doit-il épouser une femme non pratiquante puis l'éduquer

sur le livre d'Allah et la sunnah du messager d'Allah salallahou aleyhi wa salam?

 

Réponse :

 

Bonne question !

 

Ce que je conseille, nos frères ceux qui adhèrent à la religion ainsi que les soeurs qu’ils se préservent tous en se mariant… la femme qu'elle se préserve en épousant un homme pieux et un homme se préserve en épousant une femme pieuse.

 

En vérité le prophète salallahou aleyhi wa salam a dit comme il est rapporté dans les deux sahih du hadith de Abu moussa al Ashari radhi allahou anhou :   «L'exemple du bon compagnon et du mauvais compagnons est semblable au porteur de musc et au forgeron. Quant au porteur de musc soit il t'en donne soit te le vend soit tu profites de la bonne odeur alors que le forgeron soit il te brûle tes vêtements soit tu supportes l'odeur infecte.»

 

Pour cela je conseille toutes les soeurs comme je conseille tous les frères qu'ils se renseignent; une femme se renseigne sur un homme pieux et un homme se renseigne sur une femme pieuse.

 

Spécialement pour les femmes en vérité car elles font partis des faibles.

 

Le prophète salallahou aleyhi wa salam dit comme il est rapporté dans les deux sahih: «Traitez les femmes correctement, car elles ont été créées d'une côte, et la partie la plus courbée de la côte est sa partie haute. Si vous essayez de la redresser, elle se cassera, et si vous la laissez telle quelle, elle restera tordue.»

 

En vérité la femme est faible et peut être elle deviendra une fitna pour un homme, je ne dis pas peut-être mais plutôt cela est arrivé. Je conseille la femme pieuse si son père veut être cupide, si il veut (le père) la marier à une personne de la dounya (non pratiquante) : Alors elle dit qu'elle n'est pas prête pour le mariage jusqu'à ce qu'un homme pieux vienne à elle et qu'elle se marie avec un homme pieux.

 

Et nous avons parlé de cela dans "al makhraj minal fitna" et toutes les louanges sont pour Allah.

 

Comme je l'ai dit avant et aussi la femme peut être si elle est déviante, elle fera déviée son mari, je connaissais un noble homme pieux qui est venu nous visiter ici (dammaj). D'un pays parmi la terre spacieuse d'Allah est venu nous visité ici. Et après cela, l'homme pieux, nous n'avons pas remarqué autre chose excepté que sa situation avait changé et ses frères savaient que sa déviance avait été causée par sa femme, qu’Allah récompense ses frères en Allah par le bien. Ils les ont pris (époux et épouses) dans leurs voitures et sont allés chez ses parents (à la femme) de sorte que peut-être elle ne corrompt pas cet homme pieux et ils repartirent et il est retourné à la façon dont il était ; Il est redevenu ce qu'il était.

 

Et hier j'ai été informé qu'il s'est séparé d'elle et qu'il est retourné au bien et à la piété. 

 

En vérité une femme est influencé par un homme

et un homme est influencé par une femme. 

 

Imran ibn Hittan le khariji était un homme d'ahlus sunnah et avait une cousine qui était influencée par les opinions des khawarij. Donc il a voulu l'épouser et il n'a pas pu la changer alors que s'est-il passé après ça, elle l'a amené à l'avis des khawarij. C’est pour cela que le Prophète salallahou aleyhi wa salam dit:  «Chacun de vous à la religion de ses amis, donc qu'il fasse en sorte de bien les choisir.»

 

Donc il est demandé qu'il se renseigne et cherche après une femme pieuse et toutes les louanges sont à Allah, il y a des nobles femmes pieuses dans beaucoup de pays musulmans et dans ceux-là il y a de nobles hommes pieux.

 

Je conseille de renforcer la famille pieuse dès le début de la question du mariage. Qu'il se préserve en épousant une femme pieuse et qu'elle se préserve en épousant un homme pieux et toutes les louanges sont pour Allah.

 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i 

 

copié de minhaj sunna

Tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/

 

icone_video.gif Télécharger la vidéo

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 17:47

Sans-titre-1-copie-4.png

 

Question :

 

Je suis une jeune fille de 16 ans et un jeune homme consciencieux dans sa religion qui exerce comme Muezzin dans une certaine mosquée m'a demandé en mariage.


Cependant je ne veux pas me marier avec lui. Il ne me plait pas .

Au contraire, j'éprouvais déjà de la répugnance à son égard bien avantqu'il ne demande ma main.  

 

Suis-je fautive en refusant sa demande alors qu'on peut l'inclure dans la catégorie de ceux dont on agrée la religiosité ? Que dit la religion à ce sujet quAllah vous récompense par un bien.

 

 

Réponse de cheikh al fawzan hafidahu Allah :

 

Si tu ne souhaites pas te marier avec un homme, tu ne commets aucun péché. Même si

cet homme est pieux. Le mariage est basé sur le choix d'un époux vertueux

et auprès duquel on trouve le repos pour son âme.


Maintenant si ta répugnance envers lui est due à sa pratique religieuse dans ce cas là on peut avancer que tu es fautive à plus d'un titre c'est à dire pour avoir éprouvé de la haine envers un croyant et envers quelqu'un attaché à sa religion.

Or, il est obligatoire d'aimer un croyant pour Allah.


Néanmoins même si tu te dois de l'aimer du point de vue religieux cela ne saurait t'obliger à l'épouser si tu ne ressens rien pour lui sur le plan affectif.

 

Et Allah est le plus Savant.

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

 

Tiré du livre le guide du mariage edition dar al muslim page 24/25

copié de france-salafi.fr

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 22:43

couvretoi-copie-1

 

Question à Cheikh Al Uthaymin:

Quel est le jugement pour un mariage d'une fille qui ne porte pas le voile mais qui le portera lorsqu'elle se marie?

Réponse:

[...] En ce qui concerne la demande en mariage de cette fille, il faut savoir que le Prophète (alayhi salat wa salam) a dit: "On épouse en général une femme pour une de ses quatre raisons: pour sa richesse, pour son rang social, pour sa beauté et pour sa religion.Choisis donc la femme se conformant à la religion!"

En outre, il est évident qu'une femme qui ne porte pas le voile et qui va ainsi dans les marchés est une femme dont la religion est défaillante. Choisis donc une femme meilleure que celle-ci.

 

Source : LIVRE 1: Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta) 

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 03:08

Love-unnamed--b1657b9b4d-975x550.jpg

 

Q : Je travaille en tant que préposé aux mariages et j’ai entendu de la part de ceux qui s’attribuent un savoir (religieux) que le contrat de mariage qui unit un couple dont l’un ne prie pas est nul et qu’il est interdit de l’établir. Est-ce exact ? Que devrais-je faire si l’on me demande d’établir un tel contrat ? Dois-je leur demander si ils prient ou non? Répondez-nous. Puisse Allah vous récompenser.

 

R : Si vous savez que l’un des membres du couple ne prie pas, ne l’unissez pas à l’autre par le mariage car l’abandon de la prière est un acte de mécréance compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :  « Ne sépare l’homme de la mécréance et du polythéisme que l’abandon de la prière » (cité par Mouslim dans son Sahih)  et des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :  « La prière est à la base du contrat qui nous lie à eux » 

(cité par l’imam Ahmad et les auteurs des Quatre Sunan et rapporté grâce à une chaîne solide).

 

Nous demandons à Allah d’améliorer les conditions des musulmans et de bien guider les égarés qui se trouvent parmi eux.  Il est l'audiant et très proche.

  • Le recueil des fatwas du cheikh Abd Al-Aziz Ben Baz
  • Tome 8 page 396

Source : (clique) Fatawa islam

 

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les critères à suivre