Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 02:31

3655944600 dd5a573e8b b

 

Cheikh Mohamed Ali Ferkous ( Qu' Allah le préserve )

 

 

La question : Quel est le jugement concernant un homme marié avec deux femmes et qui n’assure pas l’équité entre elles ?

 

La réponse : Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Ceci dit : Si la femme a une coépouse, il sera du devoir du mari de faire preuve d’impartialité et de ne pas favoriser une par rapport à l’autre quant à la dépense, la nourriture, le boire, l’habillement, le logement et la cohabitation. Il ne lui est pas permis d’être injuste ou inéquitable ; Allah عزّ وجلّ dit :

 

 

فَإِنْ خِفْتُمْ أَلاَّ تَعْدِلُواْ فَوَاحِدَةً أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُمْ ذَلِكَ أَدْنَى أَلاَّ تَعُولُوا [النساء: 3].

 

Traduction du sens du verset : ﴾ …mais, si vous craignez de ne pas être justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille)﴿ [En-Nissâ' (Les Femmes) : 3].


 

Le Prophète صلى اللهُ عليه وآله وسَلَّم dit : « Quiconque ayant deux épouses et penche pour l’une d’entre elles et ne fait pas preuve d’impartialité, viendra le Jour de la Résurrection avec un côté de son corps penché»[1].

 

Encore, Le Prophète صلى اللهُ عليه وآله وسَلَّم a recommandé de ménager les femmes en disant : « Le meilleur d’entre vous est celui qui le mieux ménage son épouse, et moi est celui qui ménage le mieux ses épouses »[2].

 

En outre, comme le mari doit être équitable, il doit aussi se comporter convenablement et être bienfaisant envers elles ; ce sens est inclus dans le verset où Allah عزّ وجلّ dit :

 

وَعَاشِرُوهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ﴾ [النساء: 19].

 

Traduction du sens du verset : ﴾Et comportez-vous convenablement envers elles﴿ [En-Nissâ' (Les Femmes) : 19].

 

En effet, ceci s’intègre parmi les droits de l’épouse sur son époux. Sur ce, l’époux ne sera pas injuste s’il couche avec l’une de ses femmes sans en avoir des rapports, étant donné qu’il n’est pas obligatoire d’être équitable en ce qui concerne les rapports intimes, et ceci fait l’objet d’un consensus entre les oulémas[3].

 

En effet, ce qui mène aux rapports intimes sont le désir charnel, l’amour et le penchant. Ainsi, il est impossible de traiter ses femmes sur le pied d’égalité, vu que le mari penche nécessairement pour l’une d’elles; pour cette raison, le Prophète صلى اللهُ عليه وآله وسَلَّم répondit lorsqu’on lui posa la question sur la personne qu’il aimait le plus : « C’est `Âicha»[4].

 

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 9 Dhou El-Hidja 1426 H, correspondant au 9 janvier 2005 G.

 

[1] Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre du « Mariage » (hadith 2135), Ibn Mâdjah, chapitre du « Mariage » (hadith 2045), Ahmed (hadith 8156), Ad-Dârimi dans ses « Sounane » (hadith 2261) et El-Bayhaqi (hadith 15135) par l’intermédiaire d’Abou Hourayra رضي الله عنه. Ce hadith est jugé authentique par El-Albâni dans « Irwâ' El-Ghalîl » (7/80), (2017).

 

[2] Rapporté par Et-Tirmidhi, chapitre des « Mérites » (hadith 4269), Ad-Dârimi (hadith 2315), El-Bayhaqi (hadith 16117) par l’intermédiaire de `Âicha رضي الله عنها, Ibn Mâdjah, chapitre du « Mariage » (hadith 2053), par l’intermédiaire d’Ibn `Abbâs رضي الله عنهما . Ce hadith est jugé authentique par El-Albâni dans « «Sahîh El-Djâmi` (hadith 3314), « Es-Silsila Es-Sahîha » (hadith 285) et « Âdâb Ez-Zifâf » (page 197).

 

[3] Voir : « El-Moughni » d’Ibn Qoudâma (9/618).

 

[4] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre des « Mérites des Compagnons » (hadith 3662), Mouslim, chapitre des « Mérites des Compagnons » (hadith 6328), Et-Tirmidhi, chapitre des « Mérites » (hadith 4259) et Ahmed (hadith 18286), par l’intermédiaire de `Amr Ibn El-`Âs رضي الله عنهما.

 

Source : http://www.ferkous.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La polygamie