Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 04:00

bibibib.jpg

 

 Question :

 

  Quel est l’avis juridique de l’islam sur le fait de battre le Duff à l’occasion d’un mariage après le septième jour de celui-ci ? Est-il permis d’utiliser d’autres instruments en dehors du Duff ?

 

  Réponse :

 

  Le fait de battre le Duff à l’occasion d’un mariage doit se faire la nuit des noces, et ne doit pas se prolonger à d’autres moments.

 

En effet, ce qui est permis à une occasion précise doit se limiter à celle-ci. L’objectif de la permission du Duff  lors du mariage est d’une part, de montrer la joie et le bonheur à cette occasion, et d’autre part de rendre publique cette nouvelle union qui est une prescription religieuse.

 

Toutefois, je ne pense pas qu’il soit permis de prolonger le Duff.

 

Par contre, tous les autres instruments de musique restent sujets à la règle de base, c’est-à-dire l’interdiction.

 

Il est établi d’une voie sûre dans le recueil authentique d’Al-Bukhârî selon Abû Mâlik Al-Ashcarî, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Il y aura sûrement dans ma communauté des gens qui rendront licites l’adultère, la soie, l’alcool, et les instruments de musique. » [1]

 

Ils rendront licites l’adultère, qu’Allah nous en préserve, la soie et l’alcool qui sont bien connus, ainsi que les instruments de musique qui sont tous les moyens de divertissement, sauf ce qui est permis selon les preuves de la Sunna, et qui devient dans ce cas licite. Le fait de battre le Duff à l’occasion du mariage entre dans ce dernier cas.

 

Fatwa de CheikhOtheimine

Magazine ad-Dacwa, numéro 1325 du 19/07/1412 h.

 

[1] Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre des boissons (n°5590).

 

copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

 

ce2bzwsv

 

 Le mariage sans taper le duff est-il permis ? 

Réponse : Il n'y a pas d'interdiction en ce qui concerne le mariage sans taper du duff, l'essentiel étant qu'il fasse parvenir l'annonce (du mariage) de n'importe quelle manière.

 

copié de darwa.com
Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Préparatifs & fête de mariage