Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 08:09

247174_115319521889176_100002333877898_144338_7881705_n.jpg

  Il y a des épouses qui sont au service de leurs maris, prennent soin d'eux et de leurs parents mais aiment se plaindre à l'occasion et faire valoir leurs bonnes actions. Elles ne se gênent pas pour rappeler de temps à autre à leur mari leurs bienfaits envers lui et l'aide qu'elles ont pu lui fournir dans le passé, ce faisant elles l'irritent car elles se montrent arrogantes et l'humilient. Rappeler ses bonnes actions est un défaut, et une bonne épouse doit veiller à s'en défaire.


C'est encore plus grave quand c'est la femme qui agit ainsi envers son mari. Cette attitude annihile l'oeuvre dont on se targue tant et blesse l'amour-propre de celui qu'on a obligé. Allah (azza wa jall) a interdit cette pratique dans un verset (traduction rapprochée) :  

"Ô les croyants! N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort" (1)


 

D'après Abû Dzarr, le Prophète (salallah 'alayhi wa salam) a dit: "(il y a) trois personnes à qui Allah ne parlera pas, et qu'Il ne regardera ni ne purifiera le jour de la résurrection et ils auront un châtiment douloureux". 

 

Abû Dzarr ajoute que le messager d'Allah (salallah 'alayhi wa salam) l'a dit trois fois et qu'il lui a demandé: "Ils ont échoué et ont perdu, qui sont-ils, ô messager d'Allah?".

 

Il répondit: "Celui qui laisse traîner son habit (musbil), celui qui rappelle ses bienfaits et celui qui se parjure pour écouler sa marchandise"(2)

 

Il est rapporté d'Ibn 'Abbas (qu'Allah l'agrée): "Le bien ne s'accomplit qu'en respectant trois conditions: en s'empressant de le faire, en minimisant sa valeur et en le dissimulant.

En s'empressant de le faire, on le facilite; en le minimisant, on l'amplifie et en le dissimulant on l'accomplit véritablement" (3).

 

Un homme prodigua à ses parents le conseil suivant:  

"Si vous donnez un coup de main à un homme, oubliez-le ensuite" (4).

 

Un poète a dit:

.

À cause du rappel de tes bienfaits tu as gâché

tout le bien que tu as fait

Sache que l'homme généreux ne rappelle pas

ce qu'il a donné. (5)

.

Selon Ach-Châfi'î,

"Le rappel des bienfaits a plus d'effets sur les coeurs que les dents (les lames) d'une lance" (6).

 

Al Bârûdî a dit:

 

"J'ai supporté, par peur des reproches, toutes sortes de calamités.

Car il vaut mieux supporter les malheurs de la vie qu'endurer ces rappels" (7).

 

Bien que le rappel et l'énumération des services rendus ne fassent pas partie des caractéristiques des personnes généreuses, il est permis de le faire si on a des reproches à faire à l'interlocuteur, ou au contraire, des excuses à lui présenter.


Ibn Hazm a dit: "Il y a deux situations dans lesquelles il est louable de (faire) des choses qui sont autrement blâmables: quand l'on doit blâmer autrui ou lui présenter des excuses, il est louable d'énumérer les services rendus. C'est une pratique qui n'est pas recommandée en dehors de ces deux cas" (8).

 

C'est pour cela qu'il est permis à l'épouse, si elle a à se plaindre de son mari ou veut s'excuser auprès de lui, de lui rappeler quelques-uns des services qu'elle lui a rendus, non pas dans le but de se vanter de ses bienfaits et de l'humilier, mais de lui rappeler le rang et l'estime qu'il a auprès d'elle.

 

Cheikh Muhammad Ibn Ibrahîm al Hamad

 

Retranscription: oumomeya

 

(1) sourate Al Baraqa, verset 264

(2) Rapporté par Muslim (106)

(3) 'Uyûn Al Akhbâr 4/177

(4) 'Uyûn Al Akhbâr 4/177

(5) 'Uyûn Al Akhbâr 4/177

(6) Diwân Ach-Châfi'î avec le tahqîq de Dr 'Abdul Mun'im Khaffâjî p. 135

(7) Ad-Dîwan d'Al Bârûdî p.549

(8) Al Akhlâq Wa Siyar d'Ibn Hazm p.78


 

Les erreurs commises par les épouses - Pages: 31-33


Copié de rappel01.fr

Tiré de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

http://Lecouple.enislam.over-blog.com/

Partager cet article

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans La vie de couple