Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:22

le-royaume-de-marquise130043507817_art.jpg

 

Q : Ici, en France nous n’avons pas de mufti (personne ayant la capacité de faire de fatwa) c’est pour cela que nous nous adressons à vous dans cette lettre pour l’affaire qui suit : Deux frères (dans l’islam) ont demandé la même femme.  Le premier l’a demandé depuis trois ans et s’est complètement mis d’accord avec les parents de la femme. L’année dernière, dans les derniers instants, le frère du père (oncle de la fille) demanda celle-ci pour son fils. C’est là que la mésentente commença. Est-ce le premier qui a raison ou le second, sachant que le second provoqua la discorde et transgressa. La famille aujourd’hui est dans une division et une discorde, qui des deux a raison ? Qu’Allah vous récompense.

R : C’est le premier qui a le droit de se marier avec cette femme.
Et il est certes interdit au second de demander en même temps que son frère, s’il sait que celui-ci l’a devancé, et qu’on lui a accordé. Il y a dans le recueil authentique de el Boukhari, et dans les sounans de Nasai et dans El Mousnad de El Immam Ahmad d’après Abdallah Ibn Omar (qu’Allah soit satisfait d’eux) que le messager d’Allah a dit « l’homme ne peut demander une femme en mariage, déjà fiancée à son co-religionnaire, jusqu’à que celui-ci la délaisse ou le lui permet. »

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah soit sur notre prophète Mohamed,

sa famille et ses compagnons ainsi que le salut.

Fatwa du comité permanent :
Membres : Abdallah ibn qouh´oud , Abdallah ibn ghadayen
Vice-président : Abdrazeq hafifi
Président : Abdelaziz ibn Abdallah Ben Baz
Page 56, tome 18, fatwa numéro : 8042

http://www.fatawaislam.com/index.php?option=com_content&task=view&id=97&Itemid=253

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lecouple - dans Les fiançailles