Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 18:23

[000458]

 

Question :

 

Cette auditrice, Umm Abd Ar-Rahmân dit : Je demande au noble shaykh de bien vouloir répondre à ma question : 

 

Je suis mariée depuis vingt ans et depuis dix ans mon mari s’est attaché à sa religion, et son comportement vis-à-vis de moi et de mes enfants a changé. Il m’a interdit de rendre visite aux voisins, proches et à la famille. Il donne comme preuve de cela, la Parole d’Allah (traduction rapprochée) « Et restez dans vos foyers ». Je me suis plié à son avis, mais en contrepartie nous n’avons trouvé aucune compensation comme bon comportement, promenades, visite de la famille et des proches.  Son comportement dur m’a amené moi et mes enfants à le détester.

 

Quel est votre conseil, pour moi et ce père qui dit : « je vous guide vers ce qui est juste », est-ce que cela est juste ? Répondez-moi, qu’Allah vous récompense par un bien.

 

Réponse  :

 

Je dis à cet époux, si ce que cette femme a dit de lui est vrai, qu’Allah bénisse son attachement à la religion, qu’Il renforce ses pas et le guide vers l’attachement à la religion d’Allah.

 

Je lui dis également : fait partie de l’attachement à la religion que l’homme soit bon avec sa famille, qu’il leur facilite les choses et ne leur rende pas la situation difficile.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Le meilleure d’entre vous est le meilleur avec son épouse, et je suis le meilleure d’entre vous en cela. »

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a déjà fait la course avec ‘Aishah, il lui permettait de rester derrière lui afin de regarder les abyssiniens montrer leur dextérité à l’épée dans la mosquée.

 

Nul doute qu’accorder à sa famille ce qui va les réjouir, d’une manière qui ne s’oppose pas à la religion, fait partie du bien.

 

Je conseille donc à ce frère attaché à sa religion d’être doux et accessible avec sa famille, et qu’il ne leur interdise pas une chose qui peut amener un ressentiment, surtout s’il interdit à son épouse de visiter sa famille et ses proches.

 

De cette manière, il lui interdit de maintenir les liens de parenté qui font partie des obligations de la religion.

 

S’il craint une quelconque tentation si elle s’y rend, qu’il y aille avec elle, reste un certain temps puis revienne avec elle.

 

Mais il n’a pas à lui interdire totalement, car cela n’est pas juste, ce n’est pas le bon comportement qu’Allah a ordonné.

 

Quant au fait qu’il prenne pour preuve la Parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

«Et restez dans vos foyers et ne vous exposez pas à la manière des femmes d’avant l’islam.»

 

Il n’y a aucun doute que c’est un verset confirmé, mais  le sens en est que la femme ne doit pas sortir beaucoup.

 

Sinon, il est confirmé que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« N’interdisez pas aux servantes d’Allah de se rendre aux mosquée d’Allah.

Et leurs maisons sont meilleures pour elles. »

 

Il a interdit d’empêcher les femmes de se rendre à la mosquée, et à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم les femmes se rendaient au marché, mais sans exposer quoi que ce soit de leurs corps et sans qu’il n’y ait aucune tentation.

 

La femme ne doit pas sortir parfumée ou embellie. 

 

Quant à l’épouse, je lui conseille de patienter et d’espérer en la récompense d’Allah, d’attendre qu’Allah soulage sa peine, afin qu’Allah guide son époux vers ce qui contient le bien et la rectitude pour elle et pour lui.

 

Cette question amène donc deux réponses :


BUL023 L’une adressée au mari afin qu’il ne soit pas trop dur sur ces questions, et s’il craint une tentation, qu’il mette en œuvre les moyens d’empêcher ces tentations.

BUL023 Et l’autre adressée à l’épouse afin qu’elle patiente et espère la récompense d’Allah, et elle peut pour maintenir les liens avec ses voisins et sa famille, leur téléphoner, si elle dispose d’un téléphone à la maison.

       

icone_video.gif Télécharger la vidéo

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Les conflits conjugaux