Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que Cherchez-Vous ?

Nous nous désavouons de toutes les publicités que vous pouvez voir sur le blog, ceci est imposé par l'hébergeur.  Nous allons essayer de règler le problème au plus vite biidnillah. En attendant, nous vous invitons à télécharger un bloqueur de pub selon votre navigateur : 

 

Pour Internet Explorer : AdblockIE / Pour FireFoxAdblock Plus  

Pour Google chrome : Abdlock Plus / Pour Opéra Abdlock Plus

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 21:31

Sans-titre-7.jpg

 

1  Question posée à cheikh al albany rahima Allah  
 


Question :

Quel est le verdict concernant le fait qu'un homme assiste une femme lors de son accouchement ?

Réponse :

En principe, il n'est pas permis de dire que l'admission de la femme à l'hôpital pour donner naissance est complètement permise, plutôt il est impératif de définir les contraintes ( qui rendent celà permis ).

Ainsi si la femme medecin pense, selon ses connaissances, que cette femme enceinte n'aura pas un accouchement naturel et qu'il se pourrait qu'elle recours à une césarienne, dans ce cas elle doit être transférée à l'hopital.
 
Quant aux naissances naturelles, alors il ne lui est pas permis de quitter sa maison et être admise à l'hôpital simplement pour un accouchement naturel.

Si la femme a un (véritable) besoin d'être admise à l'hôpital, à ce moment là, il est obligatoire qu'un medecin homme ne soit pas appelé pour l'assister pendant l'acouchement. 

Néanmoins, si une femme medecin n'est pas présente, alors il n'y a pas de mal, ou plutôt, si elle est en danger et qu'une femme medecin n'est pas présente, alors il est obligatoire qu'un medecin homme l'assiste ( pendant son accouchement ).

Et cette réponse provient de 2 principes parmi les principes d' Usoul al-fiqh, qui sont :

  1. Les nécessités permettent "l'interdit".
  2. Une nécessité est évaluée conformément à son étendue. 

Donc si une femme est capable de donner naissance dans sa maison, alors il ne lui est pas permis d'aller à l'hopital; (et) si il y a besoin - tel le fait qu'il n'y ait personne pour l'aider à accoucher - et bien une femme medecin peut-etre appelée, et si aucune n'est présente, alors un medecin homme peut-etre sollicité ( à sa place ).

Ainsi en principe, il n'est pas permis à une femme de quitter sa maison sauf par necessité, tel qu'il est mentionné dans Sahih Al-Boukhari, lorsque fut révélée la déclaration ( suivante ) d'Allah :

" Restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam ( jahiliyah )." sourate Al-Ahzaab-verset 33

Et il a dit:

" Et ALLAH vous autorise, vous les femmes, à sortir satisfaire vos besoins ".
Sahih Al-Boukhari -vol 1-hadith 40; Sahih Mouslim-vol 4-hadith 1709

Fatwa du Sheikh, Al Muhaddith, Al Imâm Muhammad Nassirudeen Al-Albany
Source : Fatâwa Muhimmah li-Nisaa. Al Ummah-page 240
Abou Firdaws
Modérateur du site Al Ghourabaa  
copié alghourabaa.free.fr

1 (784)

2  Nous avons posé la question à Cheikh Ahmed Ibn Yahya An-Nadjmi  le 04 mars 2006 lors de ses cours en direct sur paltalk 

Question : 

« Est-il possible à la femme d'accoucher à son domicile ou est-il préférable que cela se passe à l'hôpital ? » 

Réponse : 

« Wallah, si l'accouchement se déroule chez elle, cela est meilleur pour elle. Et les gens, dans les temps passés, ne faisaient accoucher leurs femmes que chez elle. N'est ce pas ? » 

Question : 

« Si. » 

copié de fourqane.fr

1 (784)

3  Nous avons posé la question à Cheikh Zayd Al Madkhali  jeudi 29 septembre 2005 lors de ses cours journaliers sur paltalk, voici la retranscription

Question : 

« Est-il permis à la femme de retirer son hidjab dans l’hôpital ? » 

Réponse : 

« Cela dépend de la situation.

Il se peut que la partie du corps dans laquelle est située la maladie nécessite que le vêtement soit retiré.

Alors, si cela se passe chez un docteur musulman, et qu’elle est avec un mahram (personne avec qui le mariage est interdit pour la femme tel que le mari, le père, le frère, le fils, l’oncle, etc…), à condition donc qu’elle soit avec un mahram, alors, cela lui est permis en cas de nécessité.

Mais s’il n’y a pas de nécessité, alors cela n’est pas permis. » 

tiré de fourqane.fr

copié de 3ilm.char3i.over-blog.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le couple en islam - dans Stérilité - grossesse & enfant